Tout savoir sur les timbres de France et la philatélie

 

numero 7 vermillon N° 7 vermillon

 

 

Ce site est destiné à tous les amoureux des timbres.
Il a été créé pour fournir un maximum informations au plus grand nombre. Il présente tous les timbres français depuis 1849 à nos jours. Plusieurs collections sont à votre disposition pour évaluer vos timbres. Chaque timbre est réprésenté par une image avec toutes les informations qui retrace toute son histoire. Le site met à votre disposition des outils pour classer, estimer, échanger, vos timbres.

 

Le site vous offre la possibilité de gérer gratuitement une collection dans votre espace personnel, vous pouvez également télécharger des feuilles de classement pour votre collection.

 

la valeur d'un timbre n'est pas forcément liée à son ancienneté. les critères qui régissent la valeur sont en premier lieu la rareté, l'absence de défaut, la fraicheur, la couleur et son histoire. De toutes façons il faut être conscient que la cote est déterminée en partie par l'offre et la demande

 

napoleon III N° 19 Napoléon III

 

La philatélie est l'art de collectionner les timbres postaux et timbres fiscaux, et de les étudier.
La philatélie est apparue pratiquement dès le début de l'utilisation des timbres-poste, au milieu du xixe siècle. Les collectionneurs et les amateurs de timbres sont des philatélistes. Jusqu'au début du XXe siècle, la collection de plis, d'enveloppes, d'empreintes postales et de timbres-poste (à partir de 1843) se nomme couramment la « timbrologie  ».
Le terme « philatélie » est attribué à Georges Herpin dans la revue Le Collectionneur de timbres-poste du 15 novembre 1864. Il est créé à partir des mots grecs philos (ami) et ateleia (l'exemption de taxe). En Grèce, c'est le mot telos (taxe) qui est utilisé, notamment dans le titre de la revue Philotélia de Stephanos Macrymichalos. Le mot « timbromanie » est jugé péjoratif par le même Herpin.
Le mot « philatélie » a été préféré à celui de « timbrologie » en raison de sa meilleure adaptation, du fait de ses racines grecques, à un emploi international. "Timbrologie" subsiste cependant encore dans le titre de la plus ancienne des revues philatéliques françaises encore publiée L'Écho de la timbrologie, créé en 1887.
Qui n'a pas entendu parler du 1 franc vermillon ou rêvé de découvrir une collection oubliée dans un vieux grenier ? Les timbres constituent de nos jours le principal objet de collection, bien avant les cartes postales, les pièces de monnaie, les estampes, etc. En France, on dénombre environ 500 000 collectionneurs de timbres. Populaire, la philatélie anime parfois une part de la vie associative locale, mais elle reflète aussi les goûts et idées reçues, elle influence l'économie nationale et sert plus souvent qu'on ne l'imagine de refuge financier.

 

premier timbre français

Le 1er timbre de la France, le 20 cts. Cérès de 1849

 

Si vous êtes une de ces personnes qui avez hérité d’une collection ou d’une accumulation de timbres anciens et que vous n’avez pas la moindre idée de ce que ça vaut, commencez par l’hypothèse où cette collection ou accumulation de timbres ne vaut sans doute pas grand-chose. De cette façon, vous ne serez pas déçus quand vous découvrirez que la collection de timbres que vous a donnée votre grand-père ne va pas payer votre nouvelle voiture. Par contre si le contraire se révèle être vrai, alors tant mieux ! C’est que la chance existe et vous a souri.

 

 La naissance du timbre-poste

 

Sans revenir sur l'histoire postale, il faut rappeler que les timbres-poste ont vu le jour en Angleterre en 1840, à l'initiative de Rowland Hill. La taxe postale était, à l'époque, payée par le destinataire selon un barème compliqué proportionné à la distance. Un envoi en « port payé » était considéré comme insultant pour le destinataire que l'on jugeait incapable de payer le port. Rowland Hill proposa que la taxe de base soit abaissée à 1 penny (soit 10 centimes-or), quelle que soit la distance, et que le port soit payé d'avance au moyen de vignettes postales. Deux systèmes furent utilisés au début pour acquitter la taxe postale, les vignettes de Mulready ( en réalité des feuilles ou enveloppes timbrées ), qui allaient être rapidement abandonnées, et le timbre mobile gommé, que le monde entier allait adopter. Le premier timbre, de couleur noire, représentait une effigie de profil de la reine Victoria, à l'âge de quinze ans, et ne comportait aucune mention du pays d'origine. De nos jours, la Grande-Bretagne est encore le seul pays au monde à n'être identifié, sur les timbres-poste, que par l'effigie du monarque régnant.

 

Les timbres rares

 

Le 3 skilling Banco de suède de 1856 : Ce timbre présente une erreur de fabrication dû à une mauvaise manipulation de l’imprimeur. Il aurait appartenu au roi Carol II de Roumanie et fut acheté 2,2 millions de dollars. Sa rareté provient de sa couleur jaune. Le one cent magenta : Un timbre rouge découpé sur quatre cotés, imprimé en remplacement du timbre anglais de 4 cents par une colonie britannique. Sa rareté vient de l’inscription « one cent » qui figure à la place du « four cent » qui aurait du être imprimé.

 

semeuse N° 140 Semeuse

 

Très souvent, un collectionneur se spécialise. :

 

Timbres-poste neufs
Timbres-poste oblitérés
Timbres-poste sur pli ou enveloppe
Timbres-taxes, de poste aérienne, pour journaux, préoblitérés, timbres pour colis postaux, etc...
On parle de philatélie fiscale quand il s'agit de timbres fiscaux

 

Le matériel de présentation

 

Pour présenter une collection : l'album est un ensemble de pages imprimées sur lesquelles sont présentés les timbres collectionnés. Les pages de timbres étaient autrefois séparées par des serpentes destinées à protéger les timbres les uns des autres. Elles ont généralement disparu des albums actuels.
les charnières sont de petits supports à double face qui permettent de coller les timbres sur les pages d'album et de pouvoir les retourner pour observer le verso. Elles ont été progressivement délaissées depuis quelques décennies en raison des traces qu'elles laissent au verso des timbres. Elles sont actuellement le plus souvent remplacées par de petites enveloppes individuelles transparentes.
le classeur est un ouvrage sur les pages duquel sont collées des bandes transparentes sous lesquelles, le collectionneur glisse les timbres. Cet ouvrage sert à classer, conserver les timbres en attendant leur rangement définitif. l'exposition. Le collectionneur peut y participer dans le cadre d'une association de philatélistes. Il présente alors une partie de sa collection selon un pays, un thème ou un format de son choix ou imposé pour le concours…

 

pince brucelles Pince brucelles

 

Le matériel de manipulation

 

Le philatéliste utilise certains instruments :
une pince à timbre (ou pincette, brucelles) dont le bout est recourbé pour saisir les timbres sans abîmer les dents.
une loupe ou un compte-fils pour examiner les détails du timbre et repérer, soit les éventuelles détériorations (dents manquantes, déchirures, amincis…) qui en diminuent ou suppriment la valeur philatélique, soit les variétés (différences d'impression entre les timbres d'une même planche, ou entre les tirages), qui au contraire peuvent en accroître la valeur.
un odontomètre pour mesurer la dentelure, c'est-à-dire le nombre de dents aux deux centimètres.
une lampe UV qui permet de détecter les variétés de papier, de fluorescence ou de phosphorescence.
un signoscope appareil optique électrique utilisé pour déceler les filigranes, marques se trouvant dans le corps du papier, ou les réparations.
un micromètre : appareil de mesure de l'épaisseur du papier.

 

catalogue Catalogue Yvert et Tellier

 

Le matériel de documentation

 

L'outil de base est le catalogue de timbres qui recense les timbres émis et en donne les cotes, le plus souvent par pays ou groupes de pays. Les principaux éditeurs en sont : Maury (France), Yvert et Tellier (France), Darnell (Canada), Domfil (Espagne), Facit (Suède), Michel (Allemagne), Scott (États-Unis), Stanley Gibbons (Grande-Bretagne), Zumstein (Suisse). Des associations de négociants éditent également des catalogues nationaux, tel celles de Belgique et de Suisse.
Il existe aussi des catalogues spécialisés, notamment en thématique, ou pour les diverses catégories d'oblitérations. La cote des timbres mises dans les catalogues est un prix indicatif, basé sur sa rareté et sa demande. Elle est différente selon l'état du timbre (neuf, oblitéré, présence ou non de charnière, centrage,.....). Très souvent, les timbres se négocient à un prix inférieur à cette cote.
La gestion d'une collection peut être facilitée par l'utilisation de logiciels sur CD-Rom. Pour approfondir un sujet, divers ouvrages généraux de documentation sur les timbres et la philatélie existent également, les uns généraux, les autres spécialisés sur des sujets plus délimités tels que les carnets de timbres, ou les oblitérations. Les articles des revues philatéliques et les sites internet des associations philatéliques permettent de suivre l'actualité philatélique.

 

Où trouver les timbres

 

Il existe plusieurs façons d'acquérir un timbre :
le courrier reçu,
le service postal pour les timbres récents,
les marchands de timbres : dans leur négoce, en vente à prix nets ou lors de ventes sur offres (qui disposent souvent d'un magasin et d'un service par correspondance),
les échanges entre amis ou entre adhérents d'une association,
les bourses de ventes ou d'échanges,
les sites d'achat-vente ou d'échange sur internet.
les salons, notamment le Salon d'automne Porte de Champerret début novembre et le Salon de printemps (dans une ville de province)

 

 

la vie du site

 

Le 11/05/2016 suite des timbres de 2016 nouveaux timbres 2016

Le 08/02/2016 suite des timbres de 2016 nouveaux timbres 2016

Le 06/01/2016 ajout de nouveaux timbres 2016

Le 20/12/2014 ajout de nouveaux timbres 2014

Le 08/12/2014 ajout des timbres de Wallis et Futuna 2012-2013-2014

Le 02/12/2014 ajout des timbres de Saint Pierre et Miquelon 2013 et 2014

Le 08/11/2014 ajout des timbres de Monaco 2013 et 2014

Le 29/09/2014 ajout des premiers timbes courants 2014

Le 16/09/2014 ajout des premiers timbes autadhésifs 2014

Le 26/04/2014 ajout des timbres autadhésifs 2013

Le 26/04/2014 ajout des timbres 2013

Le 05/05/2013 Ajout des premiers timbres de 2013

Le 25/11/2012 ajout des timbres de Wallis et Futuna

Le 30/10/2012 ajout des timbres Monaco année 2011 et 2012

Le 27/10/2012 ajout des timbres Saint Pierre et Miquelon années 2005 à 2011

Le 25/10/2012 ajout des timbres français classiques et adhésifs 2012

Le 15/08/2012 ajout des timbres aérien et taxe Andorre français

Le 12/05/2012 ajout des premiers timbres Andorre français

Le 19/03/2011 ajout des premiers timbres 2011

Le 27/10/2010 ajout des blocs C.N.E.P

Le 26/10/2010 ajout des timbres de la L.V.F et de la S.H.A.E.F

Le 13/10/2010 mise en ligne de quelques vignettes de grève non référencées

Le 09/06/2010 mise en ligne de la catégorie des blocs et souvenirs

Le 21/03/2010 les premiers timbres de 2010

Le 09/03/2010 ajout de la catégorie des timbres autoadhésifs

Le 23/06/2009 ajout des derniers timbres émis de 2009

Le 10/03/2009 ajout des premiers timbres de 2009

Le 29/09/2008 suite des timbres de 2008

Le 24/04/2008 ajout des premiers timbres de 2008

Le 31/12/2007 ajout des derniers timbres de 2007 et mise à jour des fiches

Le 10/07/2007 Vous pouvez maintenant créer des listes de manquants ou dispo et les joindre à votre annonce. Pour plus d'explications rendez vous sur cette page

Le 02/07/2007 ajout des nouveaux timbres de 2007

Bonne nouvelle, vous pouvez à nouveau créer et gérer votre collection en ligne et ce TOUJOURS gratuitement. Pour ouvrir à nouveau cet espace j'ai été obligé de modifier profondément le programme aussi si vous constatez un bug veuillez m'en avertir en utilisant la page "m'écrire" et soyez indulgent. Merci et bonne visite

Le 23/04/2007 ajout des timbres de grève

Le 08/04/2007 ajout de quelques cahets premiers jour

Le 11/3/2007 ajout de 10 pages des timbres coloniaux français de la Tunisie

Le 05/03/2007 ajout des premiers timbres de l'année 2007

Le 15/01/2007 ajout des pages des timbres coloniaux français du Maroc

Le 19/12/2006 ajout des pages des timbres coloniaux français de l'Algérie

Le 31/10/2006 mise à jour des premiers timbres de 2006

Le 25/10/2006 mise à jour de la page des timbres de 2005 (numérotation Yvert et Tellier)

Le 16/10/2006 ajout des pages sur les timbres coloniaux français du Sénégal

Le 06/10/2006 un début de collection sur les ex-colonies françaises visible à cette adresse

Le 09/082006 ajout des pages concernant l'épopée des balons montés et autres astuces pour faire parvenir du courrier à Paris pendant le siège de 1870 (page ballons montés)

Le 15/07/2006 vous pouvez télécharger une version de démonstration de mon logiciel de gestion de collection. Avec ce logiciel vous pouvez gérer un nombre illimité de collections et de fiches et chaque collection est valorisée, créer vos dispolistes et mancolistes, les exporter au format Excel, vous avez à votre disposition une base de données de plus de 4000 photos et informations

Pour ceux qui trouvent ce site sympa et interessant vous pouvez maintenant me laisser un petit message sur le livre d'or

Le 26/05/2006 ajout dans les collections des timbres pour colis postaux et petits colis (dans le menu sur la page "collection")

Le 27/06/2005 Ouverture du site.

 

Visiteurs : 4980265
Pages : 14449582
Membres : 6363
Collections gérées : 194
Pages aujourd'hui : 13837