Retour
Champenoise

 

Champenoise coiffée du toquat


Vente générale : 13 juin 1938.
Retrait de la vente : .16 novembre 1938
Valeur faciale : 1 f 75
Graveur : Antonin Delzers
Dessinateur ou mise en page: André Spitz
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : outremer
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 3.500.000
Catalogue Yvert et Tellier : x N° 388
Catalogue Maury : x N° 388
Valeur marchande timbre neuf : 5,70 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 2,40 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 2,88 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 

 

Informations complémentaires

Le toquat

est une coiffe féminine ancienne de la région troyenne, portée les dimanches et les jours de fêtes. Originellement le toquat (ou tocat) semble une évolution du petit bonnet simple dont les bardes et les dentelles ont commencé à s'allonger à la fin du XVIIIe siècle. Ces bardes furent remontées par la suite à l'arrière de la coiffe. Ce qui caractérisa le toquat de la région troyenne, ce fut au début du XIXe siècle, la fixation avec quelques épingles seulement de ces barbes relevées à l'arrière sur des fils de laiton de chapellerie et le grandissement extraordinaire du ruban qui à ce moment devient un élément purement décoratif, destiné à être vu par transparence à travers la dentelle de Valenciennes. Le tout était monté sur une cale rigide, faite souvent de singalette en plusieurs couches, recouverte de voile de coton sur laquelle étaient fixés les laitons.