Page précedente

Page suivante

 

Création de la IIIe République

 

Suite à la défaite de Napoléon III à Sedan , un armistice est signé et prend effet le 28 janvier 1871, après 132 jours de siège de Paris. Il a une durée de trois semaines, au cours desquelles des élections doivent avoir lieu.
Le décret du 29 janvier 1871 fixe les conditions des élections, reprenant la tradition républicaine de la Seconde République, inaugurée par la loi électorale du 15 mars 1849 scrutin de liste, départemental et majoritaire.
La IIIe République évolue de sa proclamation à sa chute dans un contexte de confrontation avec l'Allemagne. Elle sera le régime républicain en vigueur en France de 1870 à 1940.

Formant une constitution de compromis, les lois constitutionnelles de 1875 établissent une république parlementaire de type bicaméral. (Qui comporte un parlement divisé en deux assemblées législatives ) La IIIe République est marquée par une forte identité démocratique, illustré par les grandes lois sur l'Instruction, la laïcité, les droits de grève, d'association et de réunion La IIIe République est aussi une époque où la vie des Français est passionnément politique, autant que la vie d'un peuple peut l'être dans une période non révolutionnaire.
Le 16 février 1871, Jules Grévy est élu président de l'Assemblée nationale, un républicain modéré en faveur auprès des monarchistes pour s'être constamment tenu en dehors de la Révolution depuis le jour où elle s'est faite. Son hostilité à la guerre, son engagement pour la défense de l'ordre en font un candidat idéal pour la nouvelle majorité.
Le 17 février 1871, Adolphe Thiers, ancien ministre de l'Intérieur de Louis-Philippe, est nommé Chef du pouvoir Exécutif de la République française à la quasi unanimité, exerçant ses fonctions sous l'autorité de l'Assemblée Nationale, avec le concours des ministres qu'il aura choisi et qu'il présidera.
Le 19 février, il constitue un gouvernement, composé de ministres du centre droit et de la gauche modérée, avec à sa tête Jules Dufaure qui prend le portefeuille de la Justice. Dans son programme du 19 février, Thiers invite l'Assemblée à mettre entre parenthèses la question du régime pour ce qui importe le plus: pacifier, réorganiser, relever le crédit, ranimer le travail. Il est ensuite prévu par un pacte tacite conclu entre Thiers et l'Assemblée, dit Pacte de Bordeaux (10 mars 1871), que le Chef du Pouvoir Exécutif ne préparera pas de solution constitutionnelle à l'insu de celle-ci, mais pourvoira aux nécessités nationales et à la négociation avec l'Allemagne

 

Timbres poste français de l'année 1871-1875

 

Grands chiffres dans les angles inférieurs

 

timbre
N° 50
timbre
N° 51
timbre
N° 52
timbre
N° 53

 

Gros chiffres dans les cartouches inférieurs

 

timbre
N° 54
timbre
N° 55
timbre
N° 56
timbre
N° 57

 

Petits chiffres dans les cartouches inférieurs

 

timbre
N° 58
timbre
N° 59
timbre
N° 60A
timbre
N° 60B
timbre
N° 60C

 

Comment identifier les types du N° 60

Type I aucun point N° 60A
Type II point dans le cadre N° 60B
Type III point dans le fleuron N° 60C