Fermer

 

Les informations sur ce timbre ont été mises à jour le : 19/01/2024

Carnet « Ponts et Viaducs »

Pont du Diable à Saint-Jean-de-Fos


D´après une photo de Bilderberg

Timbre : Adhésif



Voir tous les timbres adhésifs de l'année 2017

Listage des timbres de l'année 2017

 

Oblitération 1er jour à Paris au carré d'Encre le 1 septembre 2017
Cachet premier jour créé par : Etienne Théry

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au carré d'Encre le 1 septembre 2017
Vente générale : 2 septembre 2017
Retrait de la vente : 30 septembre 2019
Valeur faciale : Sans (Validité permanente)
Valeur fiducière à la date d'émission : 0.73 €
Affranchissement le plus courant : Lettre Verte 20g
Mise en page : Etienne Théry

Département concerné par ce timbre : Hérault
Dentelure : Dentelé 11½
Couleur : Quadrichromie
Mode d'impression : Héliogravure
Format du timbre : 38 x 24 mm
Quantité émis : 3.700.000
Présentation : Carnet autocollant de 12 timbres
Bande phosphore : 1 barre à droite
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 1467
Catalogue Spink / Maury France : N° 1468
Catalogue Michel : N° FR 6806
Catalogue Scott : N° FR 5291
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,59 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,18 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


 


Informations sur le sujet du timbre

Le Pont du Diable

est une construction d’architecture romane située sur le fleuve Hérault, entre les communes d’Aniane et Saint-Jean-de-Fos, dans le département de l’Hérault en France. Il a été construit en 873, selon les dernières recherches de l’université de Montpellier. Ce qui en fait un des plus vieux ponts médiévaux de France. Le pont du Diable est long de 50 mètres, comprend deux arches principales et deux ouvertures permettant l’écoulement des eaux en cas de crue violente. Il a été élargi à la fin du XVIIIe siècle.
Il est associé à une très ancienne légende, qui aurait été écrite vers 1160, soit 3 siècles après sa construction réelle. La légende raconte que lors de la construction du pont, le diable venait défaire chaque nuit ce que les hommes construisaient durant la journée. Un jour, les hommes conclurent un accord avec le diable : il pourrait prendre la première âme qui passerait sur le pont. Ainsi les hommes purent construire le pont. Mais aucun des hommes ne voulant donner son âme au diable, ils firent passer un chat en premier.
Source : divers documents internet dont Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 10 246 776 fois depuis le 1er mai 2022