Fermer

 

Sadi Carnot (1857-1894) Président de la république de 1887 à 1894


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 1954

Listage des timbres de l'année 1954

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Limoges le 10 juillet 1954

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Limoges le 10 juillet 1954
Vente générale : 12 juillet 1954
Retrait de la vente : 6 novembre 1954
Valeur faciale : 18 f + 6 f
Graveur : Raoul Serres

Dessinateur : Raoul Serres

Département concerné par ce timbre : Haute-Vienne
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : brun foncé
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 26 x 40 mm (vignette 21,45 x 36 mm bords externes des filets)
Quantité émis : 1.050.000
Présentation : Feuille de 50 timbres
Bande phosphore : Sans
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 991
Catalogue Spink / Maury France : N° 991
Catalogue Michel : N° FR 1017
Catalogue Scott : N° FR B287
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 6,63 €
Valeur marchande timbre neuf avec charnière : 3,50 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 5,88 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Thématique catégorie : Hommes politiques, militaires, rois, marchands

 

Informations complémentaires
Sadi Carnot (1857-1894) Président de la république de 1887 à 1894 

Sadi Carnot (Image Wikipédia)

 

Série de timbres «Personnages célèbres» de gauche à droite : Louis IX dit Saint Louis, Bossuet, Sadi Carnot, Bourdelle, Dr Emile Roux et Paul Valéry.
Source : divers documents internet dont Wikipédia

Informations sur le sujet du timbre

Sadi Carnot

né le 11 août 1837 à Limoges et mort le 25 juin 1894 à Lyon est un homme d'État français.
Après ses études, il devient ingénieur en chef de la Haute-Savoie, où il conçoit et fait construire vers 1874 le fameux système de régulation de la sortie des eaux du lac d'Annecy, communément appelé « les vannes du Thiou ». Joyau technique et architectural, elles ont permis de remonter le niveau du lac (2 759 hectares) de 20 cm afin d'assurer aux usines un débit constant toute l'année
A la suite de la démission de Jules Grévy, mis en cause dans l'affaire des décorations, Sadi Carnot devance Jules Ferry au premier tour de l'élection présidentielle, puis l'emporte au second tour, le 3 décembre 1887, face au général Félix Gustave Saussier. Dans un contexte d'agitation syndicale et anarchiste (lois restreignant à la liberté individuelle et la presse venaient d'être votées), Sadi Carnot est blessé d'un coup de poignard par l'anarchiste italien Sante Geronimo Caserio le 24 juin 1894. Le député Gaston Doumergue, futur président de la République, est témoin de la scène. Caserio est guillotiné le 16 août suivant pour le crime.
Le président de la République meurt des suites de ses blessures, peu après minuit, le 25 juin 1894.
Il repose au Panthéon de Paris avec son grand-père Lazare Carnot.
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 10 196 914 fois depuis le 1er mai 2022