Fermer

Docteur
Timbre : Courant / moderne



 

Célébrités du XIII au XXéme siècle

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Confolens le 10 juillet 1954

 

Docteur Emile Roux (1853-1933) bactériologiste et immunologiste


Premier jour : Oblitération 1er jour à Confolens le 10 juillet 1954
Vente générale : 12 juillet 1954.
Retrait de la vente : .6 novembre 1954
Valeur faciale : 25 f + 8 f
Graveur : Pierre Munier

Dessinateur : Pierre Munier
Département concerné par ce timbre : Charente
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : bleu noir
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 1.050.000
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 993
Catalogue Maury Timbres français : N° 993
Valeur marchande timbre neuf : 21,30 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 11,70 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 19,20 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 


Timbres présentants : Les Médecins, chirurgiens, biologiste

 


Docteur Emile Roux (1853-1933) bactériologiste et immunologiste 

Émile Roux (Image Wikipédia)

 

Pierre Paul Émile Roux

est un médecin, bactériologiste et immunologiste français, né le 17 décembre 1853 à Confolens (Charente) et mort le 3 novembre 1933 à Paris.
Il travaille au laboratoire de Pasteur comme assistant de recherche de 1878 à 1883 à l'École normale supérieure de Paris, ses recherches étant axées sur l'origine microbienne des maladies.
En 1888, il publie avec Alexandre Yersin (1863-1943) le premier de ses travaux classiques sur l'origine de la diphtérie. Loeffler avait pressenti que le bacille produisait une toxine, mais n'avait pas isolé cette toxine, ce qui fut l'oeuvre de Roux et Yersin. Il s'agissait d'ailleurs de la première toxine isolée dans l'histoire de la microbiologie. Roux en étudie les propriétés et commence en 1891 à mettre au point un sérum efficace pour traiter la maladie. Roux, Martin et Chaillou testèrent l'efficacité thérapeutique du sérum antidiphtérique sur des enfants. Le résultat fut 316 morts sur 520 traités par les méthodes classiques, contre 109 morts sur 448 traités par le sérum. En 1888 il accepte le poste de directeur des services, et entre au conseil de rédaction des Annales de l'Institut Pasteur.
Dans les années suivantes, Roux se dépense sans compter dans un grand nombre de recherches sur la microbiologie et l'immunologie pratique du tétanos, de la tuberculose, de la syphilis et de la pneumonie. En 1903, il reçoit le prix Osiris, dont il reverse le montant de 100 000 francs à l'Institut Pasteur.
En 1904, il est nommé directeur général de l'Institut Pasteur
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française

 

 

 

 

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net