Fermer

Michelangelo
Timbre : Courant / moderne

 

Célébrités étrangères

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Paris le 9 novembre 1957

 

Michelangelo Buonarroti dit Michel-Ange (1475-1564) peintre et sculpteur


Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris le 9 novembre 1957
Vente générale : 12 novembre 1957.
Retrait de la vente : .8 mars 1958
Valeur faciale : 10 f
Graveur : Charles Mazelin

Dessinateur : Maurice Lalau

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : vert bleu
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 2.700.000
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 1133
Catalogue Maury Timbres français : N° 1133
Valeur marchande timbre neuf : 0,60 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 0,36 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,42 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 


Timbres présentants : Les Peintres, sclupteurs, architectes, tableaux, vitraux

 

Michel-Ange (Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni)

Caprese, 6 mars 1475 - Rome, 18 février 1564, est un sculpteur, peintre, architecte, poète et urbaniste florentin de la Haute Renaissance.
Ses oeuvres les plus connues sont universellement considérées comme des chefs-d'oeuvres de la Renaissance :
David (1504), lequel a longtemps orné la façade du Palazzo Vecchio de Florence avant d'être transféré dans l'Académie des Beaux-Arts de la ville ,
La Pietà (1499), exposée dans une chapelle latérale de la basilique Saint-Pierre de Rome ,
Moïse (1515) du tombeau de Jules II dans la basilique Saint-Pierre-aux-Liens de Rome ,
Le plafond de la chapelle Sixtine - peint entre 1508 et 1512 ,
Le Jugement dernier - influencé par la fresque de Melozzo da Forlì Ascensione di Cristo - exécuté entre 1536 et 1541 sur le mur de l'autel de cette chapelle.
Architecte, il conçoit le dôme de Saint-Pierre de Rome. Son oeuvre a une influence considérable sur ses contemporains, si bien que sa « manière » de peindre et de sculpter est abondamment reprise par les représentants de ce qu'on appellera le maniérisme qui prospère dans la Renaissance tardive. Preuves de l'admiration que lui vouent les intellectuels et autres artistes de son temps, deux biographies sont publiées de son vivant , la première est incluse dans Le Vite, recueil des biographies des artistes de la Renaissance, due à Giorgio Vasari en 1550, la seconde émane de son élève, Ascanio Condivi en 1553.
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française