Fermer

Remparts
Timbre : Courant / moderne



 

Série Touristique de 1955

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Brouage le 15 octobre 1955

 

Remparts de Brouage (Aunis)


Premier jour : Oblitération 1er jour à Brouage le 15 octobre 1955
Vente générale : 17 octobre 1955.
Retrait de la vente : .7 décembre 1963
Valeur faciale : 25 f
Graveur : Albert Decaris

Dessinateur : Albert Decaris
Département concerné par ce timbre : Charente-Maritime
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : brun rouge et brun lilas
Mode d'impression : Typographie
Quantite émis : 114595000
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 1042
Catalogue Maury Timbres français : N° 1042
Valeur marchande timbre neuf : 0,75 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 0,45 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,15 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 


Timbres présentants : Les Chateaux, ponts, cathédrales, églises, villas

 


Brouage

A 35 km de Royan, 6 km au nord de Marennes, Brouage, joue un rôle commercial important dès le Moyen Âge. Le bourg est la capitale européenne du sel recueilli dans les marais salants voisins, il est expédié surtout en Flandre et en Allemagne.
Brouage est transformée au XVIIe siècle par Richelieu en une place forte catholique destinée à contrebalancer La Rochelle, citadelle protestante. C'est à cette occasion que sont édifiés les remparts bâtis de 1630 à 1640, par l'ingénieur picard Pierre d'Argencourt. Exemple type des fortifications du début du 17ème siècle, annonciatrices des fortifications de Vauban. Dessinant un carré de 400 mètres de côté, ils sont défendus par sept bastions, eux-mêmes munis d'échauguettes. Deux portes s'y ouvraient : la porte Royale et celle de Marennes. Le côté Nord formait le front de mer, donnant sur le havre, aujourd'hui réduit à un chenal. La place d'armes se trouvait au Sud, près des casernes. Le rempart Ouest était protégé par une demi-lune, détachée de la courtine.

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française

 

 

 

 

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net