Fermer

 

Grotte préhistorique de Lascaux - Peintures rupestres


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 1968

Listage des timbres de l'année 1968

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Montignac le 13 avril 1968

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Montignac le 13 avril 1968
Vente générale : 16 avril 1968
Retrait de la vente : 21 juin 1969
Valeur faciale : 1 f
Graveur : Claude Durrens

Dessinateur : Claude Durrens

Département concerné par ce timbre : Dordogne
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : polychrome
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 52 x 40,85 mm
Quantité émis : 7.747.500
Présentation : Feuille de 25 timbres
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 1555
Catalogue Spink / Maury France : N° 1555
Catalogue Michel : N° FR 1619
Catalogue Scott : N° FR 1204
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,15 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,13 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Thématique catégorie : Peintres, sculpteurs, tableaux, architects

 

Informations complémentaires

La grotte de Lascaux

située sur la commune de Montignac-Lascaux, dans le département français de la Dordogne en région Nouvelle-Aquitaine, dans la vallée de la Vézère, est l'une des plus importantes grottes ornées du Paléolithique supérieur par le nombre et la qualité esthétique de ses œuvres.
Les peintures et les gravures qu'elle renferme n’ont pas pu faire l’objet de datations directes précises : leur âge est estimé entre environ 19 000 et 17 000 ans à partir de datations et d’études réalisées sur les objets découverts dans la grotte

Découverte

Selon la version la plus fréquemment racontée, le 8 septembre 1940, Marcel Ravida découvre l'entrée de la cavité lors d'une promenade. Au cours de cette promenade, son chien Robòt poursuit un lapin qui se réfugie dans un trou situé à l'endroit où un arbre avait été déraciné : un orifice d'environ 20 cm de diamètre s'ouvre au fond de ce trou, impossible à explorer sans un travail de désobstruction. En jetant des pierres pour essayer de faire sortir le lapin, Marcel Ravidat constate que le trou communique avec une vaste cavité. Comme cela se situe à 500 mètres du château de Lascaux, il pense qu'il s'agit de la sortie d'un souterrain. Quatre jours plus tard, le jeudi 12 septembre, Marcel Ravidat, muni d'un matériel de fortune (lampe à huile, coutelas) pour s'éclairer et élargir l'orifice découvert précédemment, revient sur les lieux accompagné cette fois de Georges Agniel, Simon Coencas, Jacques Marsal. Les jeunes gens pénètrent ainsi une première fois dans la grotte et y découvrent les premières peintures.
Source Wikipédia

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 9 805 152 fois depuis le 1er mai 2022