Fermer

 

Les informations sur ce timbre ont été mises à jour le : 20/11/2023

Loi sur l'Organisation du Crédit au commerce et à l'Industrie 1917-2017


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 2017

Listage des timbres de l'année 2017

 

Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre le 13 mars 2017
Cachet premier jour créé par : Bruno Ghiringhelli

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre le 13 mars 2017
Vente générale : 14 mars 2017
Retrait de la vente : 30 décembre 2017
Valeur faciale : 0.85 €
Affranchissement le plus courant : Lettre verte jusqu'à 20g pour la France, Monaco, Andorre 
Création : Bruno Ghiringhelli

Dentelure : Dentelé 13¼
Couleur : Quadrichromie
Mode d'impression : Héliogravure
Format du timbre : 40,85 x 30 mm
Quantité émis : 800.000.
Présentation : Feuille de 42 timbres
Bande phosphore : 2 bandes
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 5132
Catalogue Michel : N° FR 6702
Catalogue Scott : N° FR 5200
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,70 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,30 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


 


Informations sur le sujet du timbre
La loi sur l’Organisation du Crédit au commerce et à l’Industrie a été votée le 13 mars 1917 par la Chambre des députés en France. Elle a été initiée par Étienne Clémentel, qui était alors ministre du Commerce, de l’Industrie, des Postes et des Télégraphes. L’objectif de cette loi était d’organiser le crédit pour le petit et moyen commerce, ainsi que pour la petite et moyenne industrie. Elle a été mise en place pour répondre aux difficultés rencontrées par ces secteurs, qui ne trouvaient pas en France des facilités de crédit suffisantes. En effet, il n’entrait pas alors dans la tradition des banques françaises de financer les petites et moyennes entreprises. La loi a permis la réorganisation du réseau des banques populaires, qui étaient appelées à devenir des organismes spécialisés dans le prêt à court terme aux PME. Par cette loi, l’État avait également une visée à plus long terme : préparer l’après-guerre et mettre en place les conditions qui favoriseraient la nécessaire reconstruction économique du pays à l’issue du conflit.
Source : divers documents internet dont Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 8 131 870 fois depuis le 1er mai 2022