Fermer

 

Les informations sur ce timbre ont été mises à jour le : 20/11/2023

 

Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre et à Garlin, Espace la Halle (64) le 20 et 21 octobre 2017
Cachet premier jour créé par : Christophe Laborde-Balen

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre et à Garlin, Espace la Halle (64) le 20 et 21 octobre 2017
Vente générale : 23 octobre 2017
Retrait de la vente : 31 juillet 2018
Valeur faciale : 1.10 €
Affranchissement le plus courant : Lettre prioritaire internationale jusqu'à  20g vers la zone 1 (Union européenne, Liechtenstein, Saint-Marin, Suisse et Vatican)
Graveur : Christophe Laborde-Balen

Création : Christophe Laborde-Balen

Département concerné par ce timbre : Pyrénées-Atlantiques
Dentelure : Dentelé 13¼
Couleur : polychromie
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 40,85 x 30 mm
Quantité émis : 800.016.
Présentation : Feuille de 48 timbres
Bande phosphore : 2 bandes
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 5178
Catalogue Michel : N° FR 6893
Catalogue Scott : N° FR 5323
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,88 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,30 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Thématique catégorie : Poètes, écrivains, philosophes, historiens

 

Informations complémentaires
Joseph Peyré 1892-1968 

Joseph Peyré 1892-1968 (Image Wikipédia)

 

Christophe Laborde-Balen a dessiné et gravé le portrait de Joseph Peyré sur un paysage qui représente le Sahara et des méharistes, pour évoquer le lieu dans lequel se déroule l'action de son roman « L'Escadron blanc » écrit en 1931. Cette oeuvre a également été adaptée au cinéma en 1949.
Source : divers documents internet dont Wikipédia

Informations sur le sujet du timbre

Joseph Peyré

était un écrivain français, né le 13 mars 1892 à Aydie (Pyrénées-Atlantiques), et mort le 26 décembre 1968 à Cannes (Alpes-Maritimes). Il a remporté le Prix Goncourt en 1935 pour son roman « Sang et Lumières ». Témoin de son temps, visionnaire parfois, les thèmes qui l'inspiraient sont le dépassement de soi, la soif d'absolu et la quête de l'ailleurs. Ses héros sont des gens simples, des « héros ordinaires » qui, d'une terre à l'autre où ses romans les mènent, espaces naturels, cités radieuses ou villes assiégées, ont tous, comme chacun d'entre nous dans le quotidien de la vie, leur « montagne à gravir ». Il est « l'homme de ses livres », disait de lui Francis Carco.
© La Poste - Pierre Peyré
Source : divers documents internet dont Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 10 245 913 fois depuis le 1er mai 2022