Fermer

 

Les informations sur ce timbre ont été mises à jour le : 25/11/2023

Valérie Belin

« Calendula (Marigold) »


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 2019

Listage des timbres de l'année 2019

 

Oblitération 1er jour à Paris au carré d'Encre le 22 février 2019
Cachet premier jour créé par : Aurélie Baras

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au carré d'Encre le 22 février 2019
Vente générale : 25 février 2019
Retrait de la vente : 30 novembre 2019
Valeur faciale : 2.10 €
Affranchissement le plus courant : Lettre prioritaire 100gr France, Monaco, Andorre
Création : Valerie Belin
Mise en page : Aurélie Baras

Département concerné par ce timbre : Hauts-de-Seine
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : Quadrichromie
Mode d'impression : Offset
Format du timbre : 40 x 52 mm
Quantité émis : 600.000.
Présentation : Feuille de 30 timbres
Bande phosphore : 2 bandes
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 5301
Catalogue Michel : N° FR 7261
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 2,13 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,70 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Thématique catégorie : Peintres, sculpteurs, tableaux, architects

 

Informations complémentaires
Valérie Belin 

Valérie Belin (Image Wikipédia)

 

« Calendula (Marigold) » est une œuvre de l’artiste française Valérie Belin, réalisée en 2010. Cette œuvre fait partie de la série intitulée “Black Eyed Susan I”. Dans cette série, Belin emprunte les codes de la beauté féminine d’une époque pour réaliser ses portraits. Chaque portrait porte le nom latin d’une fleur.
Dans « Calendula (Marigold) » , une coiffure travaillée, un maquillage élégant et un lourd collier de perles soulignent le visage fin d’une jeune femme en fleur. La technique du tirage pigmentaire confère à l’œuvre de vives couleurs et d’habiles contrastes.
Source : divers documents internet dont Wikipédia

Informations sur le sujet du timbre

Valérie Belin

née le 3 février 1964 à Boulogne-Billancourt, est une artiste plasticienne française, photographe. Elle vit et travaille à Paris.
Après des études à l’école d’art de Versailles, puis à l’ école nationale supérieure d’art de Bourges, Valérie Belin obtient le diplôme national supérieur d’expression plastique en 1988. Elle est également titulaire d’un DEA en philosophie de l’art, obtenu à l’ université de Paris Panthéon-Sorbonne en 1989. Inspirée par différents courants artistiques minimalistes et conceptuels, Valérie Belin s’oriente très tôt vers la photographie, qu’elle choisit comme moyen d’expression plastique. Dans cet esprit, c’est d’abord le medium photographique lui-même qui est le sujet principal de son œuvre. La lumière, la matière, le corps des choses et des êtres, ainsi que leurs représentations et leurs transformations par le medium photographique, constituent le terrain de ses investigations et l’univers de son propos artistique.
Son travail, composé principalement de natures mortes et de portraits a évolué avec la prise en compte des codes propres au monde de l’image et de la représentation. En 2015, elle est lauréate du prix Pictet avec « Disorder », une série de photographies qui sera présentée la même année au musée d’art moderne de la Ville de Paris.
Source : divers documents internet dont Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 9 745 766 fois depuis le 1er mai 2022