Fermer

Tombeaux des rois de France dans la Basilique de Saint Denis


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 1944

Listage des timbres de l'année 1944

 

 

Vente générale : 20 novembre 1944
Retrait de la vente : 3 mars 1945
Valeur faciale : 2 f 40
Graveur : Gabriel Antonin Barlangue

Dessinateur : Gabriel Antonin Barlangue

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : brun rouge
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 40 x 26 mm (vignette 36 x 21,45 mm bords externes des filets)
Quantite émis : 2.400.000
Présentation : Feuille de 50 timbres
Catalogue Yvert et Tellier : Courant / moderne - N° 661
Catalogue Spink / Maury : Courant / moderne - N° 661
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,10 €
Valeur marchande timbre neuf avec charnière : 0,05 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,10 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Chateaux, ponts, cathédrales, églises, villas

 


Informations sur le sujet du timbre

La basilique Saint-Denis

Chef-d'oeuvre de l'art gothique et dernière demeure des rois de France. Avec plus de 70 gisants et tombeaux monumentaux, la nécropole de la basilique s'impose aujourd'hui comme le plus important ensemble de sculptures funéraires du XIIe au XVIe siècle.
Dès le haut Moyen-Age, le monastère dionysien a su lier son destin à celui de la royauté s'affirmant peu à peu comme le tombeau privilégié des dynasties royales à la faveur du culte de saint Denis. Quarante-deux rois, trente-deux reines, soixante-trois princes et princesses, dix grands du royaume y reposèrent. Des mérovingiens avec Dagobert, en passant par les carolingiens tels que Pépin Le Bref, jusqu'aux Valois(par exemple le tombeau des Ducs d'Orléans) et Bourbons, avec les priants de Louis XVI et Marie-Antoinette, la nécropole royale de Saint-Denis fut le témoin privilégié de l'histoire de France.

 

 

 

 

 

 

 

Cette page a été visitée 3 584 494 fois depuis le 1er mai 2022