Fermer

25èm
Timbre : Poste aérienne

 

 

 

25èm anniversaire de la traversée de la manche par Louis Blériot


Vente générale : septembre 1934.
Retrait de la vente : 21 novembre 1934.
Valeur faciale : 2 f 25
Graveur : Achille Ouvré

Dessinateur : Achille Ouvré
Département concerné par ce timbre : Nord
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : lilas
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 8.100.000
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : Aérien N° 7
Catalogue Maury Timbres français : Aérien N° 7
Valeur marchande timbre neuf : 28,50 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 14,70 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 3,90 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 


 

25èm anniversaire de la traversée de la manche par Louis Blériot 

Louis. Blériot

est né à Cambrai, dans le Nord, en 1872. Après de solides études d'ingénieur, à l'école Centrale des Arts et Manufactures. Il deviendra ingénieur dans l'automobile et fait fortune dans les phares d'automobiles à acétylène avant de commencer ses expérimentations aéronautiques avec la complicité des frères Voisins. En 1906, il crée sa propre équipe et produits divers appareils, qu'il essaiera lui-même au prix de nombreux accidents. Avec l'aide du jeune ingénieur Raymond Saulnier, il réalise le monoplace Blériot XI. Il a volé pour la première fois en 1907 .
Sur cet appareil, le 25 juillet 1909, Blériot décolla près de Calais, à 4 heures du matin, pour la traversée de la Manche. Il rejoignit Douvres en Angleterre après 37 minutes de vol et environ 38 Km. Ce succès lui vaut de multiples commandes en provenance du monde entier ce qui assurera l'avenir de la firme. Blériot cesse de piloter lui-même à la fin de 1909 pour se consacrer à la société Blériot Aéronautique. En 1910, il se vit attribuer le brevet de pilote no 1 délivré en France.
En 1914, Louis Blériot racheta la Société des Appareils Déperdussin « SPAD « . De nombreux avions sortiront des usines Blériot SPAD. En juillet 1936 la santé de Louis Blériot s'altère et il mourut le 1er Août 1936 d'une crise cardiaque.

 

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française