Fermer

 

Philippe II Auguste (1165-1222)

Timbre : Courant / moderne


Grandes heures de l'histoire de France

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Bouvines le 10 novembre 1967

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Bouvines le 10 novembre 1967
Vente générale : 13 novembre 1967
Retrait de la vente : 19 octobre 1968
Valeur faciale : 40 c
Graveur : Albert Decaris

Dessinateur : Albert Decaris

Département concerné par ce timbre : Paris
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : gris et noir
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 31 x 52 mm (image 48x27 mm bords externes des filets)
Quantite émis : 7.450.000
Présentation : Feuille de 25 timbres
Catalogue Yvert et Tellier : N° 1538
Catalogue Spink / Maury : N° 1538
Valeur marchande timbre neuf : 0,10 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,09 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


 


Philippe II dit « Philippe Auguste »

né le 21 août 1165 à Paris et mort à Mantes le 14 juillet 1223, est le septième roi de la dynastie des Capétiens. Tout comme ses ancêtres, Louis VII a fait sacrer son fils pour assurer la continuité héréditaire de la monarchie. Ainsi, Philippe II Auguste est sacré à Reims en 1179. Philippe II Auguste fit de la lutte contre les Anglais une des ses priorités. Il entra en conflit avec Richard Coeur de Lion, roi d'Angleterre de 1189 à 1199, puis avec son successeur, Jean sans Terre, roi d'Angleterre de 1199 à 1216. Durant l'année 1200, en tant que diplomate et négociateur averti, Philippe II accepte de reconnaître à Jean sans Terre la possession de la Normandie en échange du Vexin normand et du pays d'Evreux. Il s'empara par la suite de l'Anjou, du Maine, de la Touraine, de la Normandie (prise de Château-Gaillard en 1204), d'une partie du Poitou et de la Bretagne. De ce fait, Jean sans Terre ne possède plus que l'Aquitaine. En 1212, la réussite et la montée en puissance de Philippe II amène ses ennemis à se coaliser contre Philippe II Auguste. Néanmoins, en 1214, Philippe II parvient à écraser la coalition à la Roche-aux-Moines et à la célèbre bataille de Bouvines.
Il bâti la forteresse du Louvre et participe à la construction de Notre-Dame de Paris commencée en 1163.

 

 

 

 

 

 

Fermer