Fermer

 

« La balançoire » d'Auguste Renoir

Timbre : Courant / moderne


 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Limoges le 23 février 1991

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Limoges le 23 février 1991
Vente générale : 25 février 1991.
Retrait de la vente : 15 mai 1992.
Valeur faciale : 5 f
Graveur : Claude Durrens

Mise en page: Odette Baillais

Département concerné par ce timbre : Paris
Dentelure : 12½ x 13
Couleur : Multicolore
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 4.522.541
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier : N° 2692
Catalogue Spink / Maury : N° 2679
Valeur marchande timbre neuf : 0,66 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,28 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Peintres, sclupteurs, architectes, tableaux, vitraux

 


« La balançoire » d'Auguste Renoir

Pierre-Auguste Renoir dit Auguste Renoir

né à Limoges le 25 février 1841 et mort au domaine des Collettes à Cagnes-sur-Mer le 3 décembre 1919, est l'un des plus célèbres peintres français.
Membre à part entière du groupe impressionniste, il évolue dans les années 1880 vers un style plus réaliste sous l'influence de Raphaël. Il fut peintre de nus, de portraits, paysages, marines, natures mortes et scènes de genre, pastelliste, graveur, lithographe, sculpteur et dessinateur.
Peintre figuratif plus intéressé par la peinture de portraits et le nu féminin que par celle des paysages, il a élaboré une façon de peindre originale, qui transcende ses premières influences (Fragonard, Courbet, Monet, puis la fresque italienne).
Pendant environ soixante ans, le peintre estime avoir réalisé à peu près quatre mille tableaux.

 

Pierre-Auguste Renoir aka Auguste Renoir

born in Limoges on February 25, 1841 and died in the field of Collettes in Cagnes-sur-Mer on December 3, 1919, is one of the most famous French painters. A full member of the Impressionist group, he evolved in the 1880s to a more realistic style under the influence of Raphael.
For about sixty years, the painter estimates to have realized about four thousand paintings

 

 

 

 

 

 

Fermer