Page suivante

 

La Semeuse lignée

 

Les timbres français au type Semeuse sont des timbres d'usage courant émis pour la première fois en 1903. Cette semeuse semant à contre-vent a servi à plusieurs reprises et sous plusieurs formes.

En avant propos il est indispensable d'expliquer la genèse de la création de ce timbre.
En septembre 1892, le député de Paris, rapporteur du budget des Postes, M. Mesureur, demande que l'on change le timbre au type Sage, jugé trop peu républicain. Le 9 février 1893, la Chambre des députés approuve cette demande de modification pour un « timbre moderne, républicain et français ».Il fallut sept ans pour que le projet aboutisse après bien des péripéties
Enfin, le 4 décembre 1900, les nouveaux timbres virent le jour et ce fut une consternation. Les nouveaux timbres de la lettre et de la carte postale représentaient une femme assise, de profil, tenant des tables de la loi où étaient gravés les mots « Droits de l'Homme».
Comme ce timbre a été signé et gravé par Eugène Mouchon les philatélistes l'appellent le type Mouchon. Le public, les journaux, les députés furent unanimes. Le timbre était laid. Il y eut même un vote à la Chambre des députés pour retirer ce timbre. Ce projet fut repoussé de justesse par 250 voix contre 243.
Le ministre, M. Mougeot, demanda alors à Louis Oscar Roty de lui faire un timbre au type qui figurait déjà sur les monnaies le type Semeuse. C'est Mouchon, graveur semi-officiel des timbres-poste qui fut chargé de la gravure. Il produisit un nouveau timbre appelé par les philatélistes « Semeuse lignée ». Mais ce timbre ne plaisait pas au nouveau ministre, M.Bérard, et Mouchon dû lui soumettre divers projets dont aucun ne fut adopté.
En 1906, le tarif de la lettre qui était à 15c fut abaissé à 10 centimes sous la pression de l'opinion publique. Pour marquer un événement aussi exceptionnel (un abaissement de tarif en France, n'étant pas chose courante), le ministre voulut un nouveau timbre.
Mouchon lui soumit deux projets : l'un appelé « Semeuse avec soleil devant », l'autre où Semeuse sur fond plein est juchée sur un petit tertre ; c'est celui qui fut adopté. Ce timbre est appelé par les philatélistes «Semeuse avec sol». Il fut émis le 13 avril 1906. Il a pour valeur faciale 10 centimes, il est de teinte rouge et est connu en deux sous-types. D'emblée, il déplut au ministre par le tertre et surtout parce que le haut du sac de blé ressemblait « à un téton ».
Mouchon dû refaire son timbre sans sol et sans « téton ». Mais, d'après le ministre, les lettres du nouveau timbre étaient trop fines et apparaissaient mal à l'impression. Cette nouvelle Semeuse à 10 centimes rouge parut le 28 juillet 1906 elle compte trois sous-types. Elle fut appelée par les philatélistes «Semeuse maigre»,(ce n'est pas la Semeuse elle-même qui est maigre mais ce sont les chiffres et lettres). Excédé de ne pouvoir obtenir satisfaction, le ministre décida de changer de graveur. Il fit appel à un graveur retoucheur de l'Atelier des timbres-poste, un dénommé Lhomme.
Celui-ci, d'après l'oeuvre de Mouchon, confectionna un poinçon sans valeur faciale sur cuivre, où les inscriptions sont larges et la Semeuse nettement détachée.
C'est avec ce poinçon que fut tiré toute la série des Semeuses de 1907.
Cette nouvelle Semeuse définitive est appelée par les collectionneurs «Semeuse camée». M.Lhomme qui n'était que graveur retoucheur n'osa pas changer les signatures portées sur le modèle et c'est pourquoi son nom n'apparaît pas sur le timbre qui est signé Mouchon, bien qu'il ait été gravé par un autre.
Texte écrit par le créateur du site à partir de divers documents

 

L'impression de cette série est faite par typographie à plat et rotative.

 

Année d'émission 1903

 

timbre
N° 129
timbre
N° 130
timbre
N° 131
timbre
N° 132
timbre
133

 

Année d'émission 1921

 

timbre
N° 161

 

Deuxième grande série : émissions de 1924 à 1929

 

L'impression de cette grande série est en général faite par typographie à plat.

 

Année d'émission 1924

 

timbre
N° 197
timbre
N° 198
timbre
N° 199
timbre
N° 200
timbre
N° 201

 

timbre
N° 202
timbre
N° 203
timbre
N° 204
timbre
N° 205

 

Page suivante