Fermer

Timbre

 

Timbre des colonies françaises de 1877 surchargé


Vente générale : 1885
Valeur faciale : 25 sur 1 f
Mode d'impression : Typographie
Catalogue de référence : Yvert et Tellier
Pays : St Pierre et Miquelon : N° 3
Valeur marchande timbre neuf : 1200,00 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 0
Valeur marchande timbre oblitéré : 840,00 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 

Etienne Arago, Directeur de l’ administration des Postes, fait adopter en 1848 la réforme postale en France. Le décret relatif à la taxe des lettres qui simplifie les tarifs postaux et institue le principe du ''timbre ou cachet'' est promulgué le 24 août 1848 et applicable au 1er janvier 1849.
L’ Administration décide que les timbres-poste seront fabriqués par voie de régie administrative à l’hôtel des Monnaies de Paris. Celui-ci dispose du matériel permettant de réaliser le transfert du poinçon original. Le Ministère des finances choisit le type du timbre : Il doit être rectangulaire et représenter la République.
En 1848, l’ Administration des finances choisit la représentation de la République pour le timbre-poste. Le projet de Jacques-Jean Barre est accepté. Le sujet retenu est le profil de Cérès, déesse romaine, des moissons, allégorie agricole et symbole de la liberté, (Elle est associée à la déesse grecque Déméter. ) qui ornera les timbres jusqu’en 1852, puis de 1870 à 1876. Cette émission du 1er janvier 1849 est destinée à l’ affranchissement des lettres jusqu’à 7, 5 grammes inclus, premier échelon de poids
Source musée de la poste

 

 

Fermer