Voir un numéro

 

Précédent <<<<<<<<>>>>>>>> Suivant

 

André
Timbre : Courant / moderne

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Paris le 19 novembre 1960 

André Honnorat (1868-1950) Homme politique français


Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris le 19 novembre 1960 
Vente générale : 21 novembre 1960.
Retrait de la vente : .13 mai 1961
Valeur faciale : 30 c
Graveur : Pierre Munier

Dessinateur : Pierre Munier

Département concerné par ce timbre : Paris
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : noir vert et bleu
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 4.835.000
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 1277
Catalogue Maury Timbres français : N° 1277
Valeur marchande timbre neuf : 0,18 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,15 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 



Timbres présentants : les Hommes politiques, militaires, rois, marchants

 


André Honnorat

né le 13 décembre 1868 à Paris 9e et mort le 24 juillet 1950 dans la même ville, est un homme politique français,
Il entame une carrière de journaliste avant d'entrer dans la haute administration. Il est tour à tour directeur de cabinet de plusieurs ministres de la Troisième République
En 1907, il est élu conseiller général du canton de Lauzet, dans les Basses-Alpes. Il le demeurera jusqu'à sa mort, en 1950. Puis, en 1910, il est élu député des Basses-Alpes sur les listes de la Gauche radicale démocratique. En 1916, afin d'économiser l'énergie du pays en guerre, il propose l'adoption de l'heure d'été.
Entre 1917 et 1920, il multiplie les fondations et les amendements à but humanitaire, « loi Honnorat » qui institue des sanatoriums pour les tuberculeux, cité internationale universitaire de Paris (1919) construite à partir de 1923
En 1920, il participe à la fondation de l'Union internationale contre la tuberculose et il est nommé, la même année, ministre de l'Instruction publique.
Après l'invasion allemande et la défaite française en 1940, André Honnorat compte parmi les parlementaires qui s'abstiennent lors du vote des pleins pouvoirs à Philippe Pétain.
André Honnorat s'éteint le 24 juillet 1950, à 82 ans, dans la Cité internationale universitaire de Paris, une résidence pour les étudiants du monde entier à laquelle il aura consacré trente ans de sa vie.
Source Wikipédia

 

 

Philatélie Française