Voir un numéro

 

Précédent <<<<<<<<>>>>>>>> Suivant

 

Aristide
Timbre : Courant / moderne

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Banyuls-sur-Mer le 18 février 1961

Aristide Maillol (1861-1944), sculpteur - Centenaire de sa naissance


vente anticipée : Oblitération 1er jour à Banyuls-sur-Mer le 18 février 1961
Vente générale : 20 février 1961.
Retrait de la vente : .14 octobre 1961
Valeur faciale : 20 c
Graveur : Albert Decaris

Dessinateur : Albert Decaris

Département concerné par ce timbre : Pyrénées-Orientales
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : rouge et vert noir
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 5.445.000
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 1281
Catalogue Maury Timbres français : N° 1281
Valeur marchande timbre neuf : 0,15 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,12 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 



Timbres présentants : Les Peintres, sclupteurs, architectes, tableaux, vitraux

 

Informations complémentaires
Aristide Maillol (1861-1944), sculpteur - Centenaire de sa naissance 

Aristide Maillol (Image Wikipédia)

 

Aristide Maillol

fut l'un des sculpteurs les plus célèbres de son temps. Son oeuvre, silencieuse, fondée sur des formes pleines, élaborées à partir de l'étude du nu féminin et simplifiées jusqu'à l'épure, représente une véritable révolution artistique, anticipant l'abstraction.
Maillol a débuté sa carrière dans la peinture et s'est intéressé très tôt aux arts décoratifs : céramique et tapisserie, avant de se consacrer à la sculpture, vers l'âge de quarante ans. Ses premières sculptures en bois, puis ses modelages en terre crue ou en argile, Vénus ou baigneuses debout, accroupies, se coiffant, évoquent la statuaire grecque archaïque. Ensuite, lorsque Maillol expose le plâtre de Méditerranée au Salon d'automne de 1905 c'est un triomphe. La sculpture, monumentale, représente une femme assise, absorbée dans ses pensées, dont le coude appuyé sur son genou et la tête reposant sur sa main ferment une composition géométrique. Maillol, en 1923, pour honorer une commande d'État, en fera une autre en marbre, aujourd'hui au musée d'Orsay.
L'artiste meurt en 1944 des suites d'un accident de voiture, près de son village natal. Il laisse une oeuvre considérable que l'on peut admirer à Paris, en province et à l'étranger.

 

 

Philatélie Française