Retour
Cloitre

 

Cloitre de St Trophime à Arles


Vente générale : 2 mai 1935
Retrait de la vente : 3 aout 1937
Valeur faciale : 3 f 50
Graveur : Albert Decaris
Dessinateur ou mise en page: Albert Decaris
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : brun
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 8.000.000
Catalogue Yvert et Tellier : N° 302
Catalogue Maury : N° 302
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 22,50 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 8,38 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 1,14 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 

Informations complémentaires

Le cloître Saint-Trophime

est au centre des bâtiments canoniaux de la cité épiscopale. A partir du XIIe siècle, l'espace au sud de la cathédrale Saint-Trophime est occupé par deux grands ensembles : d'une part, le palais de l'évêque, d'autre part, le claustrum, un espace réservé à la communauté des chanoines, « ceux qui vivent selon la loi de l'Eglise». ..Vers cette époque, le Chapitre d'Arles est touché par la réforme grégorienne. Celle-ci tente d'imposer une règle de vie commune à ces clercs chargés d'assister l'évêque et de gérer les biens de l'Eglise. On entreprit donc la construction de bâtiments conventuels organisés autour d'un cloître. ..Les deux premières galeries, romanes, de ce dernier, présentent des sculptures d'une exceptionnelle qualité, véritables fleurons de l'art roman provençal. L'édifice sera complété au XIVe siècle de deux autres galeries de style gothique...Les modifications ultérieures de la cité épiscopale préserveront le cloître et ses salles adjacentes. Cependant le temps, l'érosion pluviale et la pollution atmosphérique mettront à mal ces joyaux de la statuaire médiévale...Actuellement des études sont menées afin de procéder, comme sur le portail de l'église voisine, à une restauration de l'édifice