Retour
Cinquante

 

Cinquante cinq ans du cessez le feu en Algérie


vente anticipée : Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre le 15 mars 2017
Vente générale : 20 mars 2017
Retrait de la vente : 30 décembre 2017
Valeur faciale : 1.30 €
Dentelure : Dentelé 13¼
Couleur : Quadrichromie
Mode d'impression : Héliogravure
Quantite émis : 701.000.
Bande phosphore : 2 bandes
Catalogue Yvert et Tellier : N° 5133
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 1,00 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,33 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 

Informations sur le visuel
Visuel du timbre : le Mémorial de la guerre d'Algérie,oeuvre  de Gérard Collin-Thiébaut, le Mémorial de la guerre d'Algérie et des combats du Maroc et de Tunisie est constitué de trois afficheurs électroniques verticaux enchâssés dans trois colonnes sur lesquelles défilent les informations
 C'est le 19 mars 1962, à midi, que prend officiellement effet un cessez-le-feu qui met fin à huit ans de guerre en Algérie. La veille, le gouvernement français a cédé au gouvernement provisoire de la république algérienne ses pouvoirs sur l'Algérie et le Sahara. L'indépendance devient effective le 3 juillet 1962. Le 4 juillet, Ahmed Ben Bella s'installe à Alger en qualité de président de la nouvelle république. Le 5 juillet, l'indépendance est officiellement proclamée.