Retour
Régiment

 

Régiment de chasse Normandie-Niemen (1942-2017) - 75ème anniversaire


vente anticipée : Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre le 1 et 2 septembre 2017
Vente générale : 4 septembre 2017
Retrait de la vente : 30 juin 2018
Valeur faciale : 1.30 €
Graveur : Yves Beaujard
Dentelure : Dentelé 12¾
Couleur : polychromie
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 800.000.
Bande phosphore : 2 bandes
Catalogue Yvert et Tellier : N° 5167
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 1,00 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,33 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 

Informations sur le visuel
L'épopée du régiment « Normandie-Niémen » est évoquée sur le timbre par la représentation d'un avion Yak, d'un pilote français et d'un mécanicien russe durant la Seconde Guerre mondiale. L'emblème du « Normandie-Niémen » et l'étoile rouge russe symbolisent la plus belle page de l'amitié franco-russe.

 

Informations complémentaires
L'escadron de chasse 2/30 Normandie-Niemen est une unité de combat de l'Armée de l'air française. Lors de sa mise en sommeil en 2009, il était équipé de chasseurs Mirage F1CT et stationné sur la BA 132 de Colmar-Meyenheim. Cet escadron fut le descendant du fameux groupe de chasse Normandie-Niemen créé en 1942. Le 25 juin 2012, le Normandie-Niémen est officiellement réactivé avec des Rafale F3 monoplaces sur la base aérienne 118 Mont-de-Marsan.
Depuis le 3 septembre 2015 le Normandie-Niemen est à nouveau rattaché à la 30e escadre de chasse reformée le même jour sur la BA118 de Mont-de-Marsan.
Source Wikipédia

 

Un peu d'histoire
Créé le 1er septembre 1942 à Rayak (Liban) à l'initiative du général de Gaulle, le groupe de chasse « Normandie » devenu régiment de chasse « Normandie-Niémen » en juillet 1944, a effectué 5 240 missions de guerre auprès de l'aviation soviétique de mars 1943 à mai 1945, obtenant 273 victoires aériennes confirmées et écrivant ainsi la plus belle page de l'amitié francorusse. Sur 99 pilotes qui ont contribué à sa glorieuse épopée, 42 sont morts pour la France et pour la liberté sur le front de l'Est. Cette unité militaire française la plus titrée est passé de l'Histoire à la Légende.
© Yves Donjon La Poste
D'après le communiqué de presse de Phil@Poste