Retour
Beffroi

 

Beffroi d'Arras


Vente générale : 1 décembre 1942
Retrait de la vente : 15 septembre 1945
Valeur faciale : 10 f
Graveur : Gabriel Antonin Barlangue
Dessinateur ou mise en page: Gabriel Antonin Barlangue
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : vert
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 17.400.000
Catalogue Yvert et Tellier : N° 567
Catalogue Maury : N° 567
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,09 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 0,06 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,06 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 

Informations complémentaires

Le beffroi d'Arras

est une tour de style gothique flamboyant de 75 mètres érigée à partir de 1463. Sa construction est achevée en 1554, sous la conduite de l'architecte Jacques Le Caron, Celui-ci surmonte l'édifice arrageois d'une couronne en hommage à l'empereur Charles Quinte, sur laquelle se dresse un lion. En 1914, le beffroi offrant une vue imprenable sur la ligne de front est pris pour cible par l'artillerie allemande. Il s'écroule le 21 octobre, sous le coup du 69e obus. Seuls édifices arrageois classés Monuments Historiques avant le conflit mondial, l'Hôtel de Ville et le beffroi seront alors reconstruits par l'architecte en chef des Monuments Historiques, Pierre Paquet.
Son carillon comprend 47 cloches et joue chaque quart d'heure une ritournelle différente. Si la montée du beffroi offre un panorama impressionnant, c'est aussi l'occasion d'entrevoir le bourdon « La Joyeuse » et de voir de près les quatre monumentaux cadrans d'horloge