Retour
Strasbourg/

 

Strasbourg


Vente générale : 5 mars 1945
Retrait de la vente : 15 septembre 1945
Valeur faciale : 4 f
Graveur : Jules Piel
Dessinateur ou mise en page: Robert Louis
Dentelure : 14 x 13
Couleur : brun noir
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 5.000.000
Catalogue Yvert et Tellier : N° 735
Catalogue Maury : N° 735
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,05 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 0,04 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,05 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 

Informations complémentaires

Strasbourg

est la capitale de la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine (Grand Est) au nord-est de la France. La ville accueille de multiples institutions européennes et internationales, notamment le Conseil de l'Europe dont dépendent la Cour européenne des droits de l'homme et la Pharmacopée européenne, le Parlement européen ou encore le Médiateur européen. Située près de la frontière avec l'Allemagne, la ville arbore une culture et une architecture aux influences allemandes et françaises. La cathédrale gothique Notre-Dame de Strasbourg propose des animations quotidiennes sur son horloge astronomique et une vue panoramique sur le Rhin à mi-hauteur de son clocher de 142 mètres de haut
Avec ses quatre siècles de tradition, le marché de Noël de Strasbourg est le plus ancien marché de Noël de France, et l'un des plus anciens d'Europe. C'est en effet en 1570, sous l'influence du protestantisme strasbourgeois luttant contre les «extravagantes» traditions catholiques qui s'attachaient au nom des saints, que le «Christkindelsmärik» (le «Marché de l'Enfant Jésus») remplace le marché de la Saint Nicolas. L'ambiance qui règne à Strasbourg durant cette période est unique. C'est surtout en fin d'après-midi, lorsque la nuit tombe, que la magie s'installe : les vitrines brillent, les décorations embellissent les façades, les odeurs d'épices et de cannelle rappellent des souvenirs d'enfance, les chants de Noël résonnent du fond des églises.