Retour
Charles

 

Charles Baudelaire (1821-1867) poète français


vente anticipée : Oblitération 1er jour à Paris le 27 octobre 1951
Vente générale : 29 octobre 1951
Retrait de la vente : 10 mai 1952
Valeur faciale : 8 f
Graveur : Jean Pheulpin
Dessinateur ou mise en page: Paul Pierre Lemagny
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : violet
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 2.225.000
Catalogue Yvert et Tellier : N° 908
Catalogue Maury : N° 908
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,23 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 0,11 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,19 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 

Informations complémentaires

Charles Baudelaire

Grand poète du XIXème siècle, Charles Baudelaire est connu pour sa vie de bohème. Auteur torturé, il publia de son vivant une seule oeuvre, les Fleurs du Mal. Ce recueil de poèmes fut condamné et censuré à sa sortie, car trop choquant pour la morale bourgeoise, avant de passer à la postérité. Baudelaire y met en lumière la dualité entre la violence et la volupté, le bien et le mal, la laideur et la beauté, l'enfer et le ciel.
Né à Paris le 9 avril 1821, Charles Baudelaire n'a que six ans lorsque son père meurt. Il entre au lycée Louis le Grand à Paris et se fait remarquer par son caractère rebelle. En 1839, il est renvoyé de Louis le Grand mais obtient néanmoins son baccalauréat.
Sa famille, qui n'apprécie guère la vie dissolue du jeune homme, le pousse à embarquer en 1841 à bord d'un paquebot pour les Indes. Baudelaire en retira un grand nombre d'impressions dont il s'inspirera dans ses oeuvres
Il retourne à Paris en 1842 et y dépense sans compter l'héritage qu'il a reçu de son père, ce qui incite sa famille à le placer sous tutelle judiciaire. Il est alors contraint de travailler pour subvenir à ses besoins et devient journaliste et critique d'art. Il commence à écrire certains poèmes des Fleurs du mal. Ref linternaute.com