Fermer

50èmeanniversaireduvoyagedeLouis-GustaveBinger(1856-1936)/

 

50èmeanniversaireduvoyagedeLouis-GustaveBinger(1856-1936)


Vente générale : 1937
Valeur faciale : 65c
Graveur : HenryCheffer
Dessinateur ou mise en page: Henry Cheffer
Couleur : brun
Catalogue de référence : Dallay
Pays : : N° 142
Valeur marchande timbre neuf : 0,27 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 0,21 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,21 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 

Louis-Gustave BINGER .(1856-1936) . .Gouverneur général des Colonies.Il voit le jour à Strasbourg le 14 octobre 1856. A l’âge de quinze ans, sa mère, Marie Salomé Hummel, le place chez un quincaillier. A 18 ans, il s’engage pour 5 ans au 20ème bataillon de chasseurs à pieds à Rouen. Promu sergent-major en 1876, il rentre à l’école des sous-officiers d’Arvord d’où il sort 9ème sur 167 avec le grade de sous-lieutenant. En 1880, il est nommé au 4ème régiment d’infanterie de marine à Toulon. ..Binger se porte alors volontaire pour le bataillon disciplinaire du Sénégal et débarque en 1882 à Dakar où il fait partie d’une mission topographique en Casamance, sur le haut fleuve. Nommé lieutenant, il participe, avec l’expédition du capitaine Monteil, à la triangulation des pays situés entre le Sénégal et le Niger, et à l’étude du tracé du chemin de fer de Kayes à Bamako. De retour à Paris, il établit, toujours avec Monteil, la carte des établissements français au Sénégal. ..A 31 ans, il est nommé capitaine et officier d’ordonnance du général Faidherbe. Ce dernier lui confie en avril 1887 l'exploration des terres depuis le Niger jusqu'au golfe de Guinée. Un parcours éprouvant de près de 4000 km qui allait lui prendre plus de 2 ans. Suite à ce voyage Binger publie « Du Niger au golfe de Guinée par le pays de Kong et le Mossi ». A cette époque, il est partisan d’une colonisation moderne, aussi il conclut son livre par cette note « Nous pensons que l’intervention directe de l’Etat sera toujours funeste….. ». Nommé Chevalier de la Légion d’honneur, il devient un héros national. En 1891, il prépare l’Ecole de Guerre mais il échoue au concours. Déçu, il accepte de diriger la mission française de délimitation de la Côte d’Ivoire. Le poste de gouverneur de Côte d’Ivoire est alors proposé au capitaine Binger. Le 20 juillet 1893, il s’installe à Grand-Bassan, ville qui vient d’être choisie comme capitale..En 1897, il est nommé directeur des Affaires d'Afrique au Ministère des Colonies.

 

 

Fermer

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net