Fermer

 

250 ans du Fardier de Cugnot 1770-2020

D'après photo © Musée des Arts et Métiers-CNAM
Timbre : Courant / moderne


250 ans du Fardier de Cugnot 1770-2020

 

 

Oblitération 1er jour à  Paris au carré d'Encre et à Void-Vacon (55), salle municipale Cugnot, de 10H à 17H, 22 Rue Notre Dame le 16 et 17 octobre 2020
Cachet premier jour créé par : Sarah Lazarevic

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à  Paris au carré d'Encre et à Void-Vacon (55), salle municipale Cugnot, de 10H à 17H, 22 Rue Notre Dame le 16 et 17 octobre 2020
Vente générale : 18 octobre 2020
Valeur faciale : 1.16 €
Affranchissement : Lettre Prioritaire 20g pour la France, Andorre et Monaco
Graveur : Sarah Lazarevic

Création : Sarah Lazarevic

Dentelure : Dentelé 13 x 13¼
Couleur : bistre et noir
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 60 x 25 mm
Quantite émis : 400.000.
Présentation : Feuille de 40 timbres
Bande phosphore : 2 barres

 


 


Le fardier de Cugnot

est considéré comme la première automobile de l’histoire. Destiné à remplacer les attelages de l’artillerie de campagne, cet engin a été conçu dès 1769 par l’ingénieur militaire français Nicolas Joseph Cugnot, né à Void, dans l’actuel département de la Meuse, en 1725 et mort à Paris en 1804.
Dès 1650, de multiples recherches sont menées sur la vapeur, notamment par Denis Papin, Thomas Savery ou Thomas Newcomen. S’appuyant sur les découvertes antérieures, Cugnot, le premier, parvient à faire avancer un véhicule terrestre par la force de la vapeur. Il construira deux fardiers : le premier à échelle réduite, commandé en 1769 par le duc de Choiseul, ministre de la Guerre de Louis XV, donnera des résultats probants. Il n’en reste aucune trace. Le second véhicule, de grandeur réelle, est testé en 1770 l’expérience semblant concluante, elle appelle de nouveaux essais. Prévus en 1771, ils sont annulés suite à la disgrâce du duc de Choiseul

Les dimensions du véhicule sont importantes : 7,25 m de long et 2,19 m de large. Les roues arrière font 1,23 m de diamètre. Il ne pèse pas moins de 2,8 tonnes à vide et environ 8 tonnes en charge : ancêtre, outre de l'automobile, de nos chars d'assaut modernes, le fardier est avant tout conçu pour le transport des canons.
Source communiqué presse de la Poste et Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer