Fermer

 

Les informations sur ce timbre ont été mises à jour le : 05/01/2024

La grande épopée du voyage en train

Gare de Boulogne-Aéroglisseurs - RTGT 2057


Timbre : Adhésif



Voir tous les timbres adhésifs de l'année 2014

Listage des timbres de l'année 2014

 

Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre et au salon Planète Timbres le samedi 14 juin 2014
Cachet premier jour créé par : Stéphane Humbert-Basset

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre et au salon Planète Timbres le samedi 14 juin 2014
Vente générale : 23 juin 2014
Retrait de la vente : 26 juin 2015
Valeur faciale : Sans (Validité permanente)
Valeur fiducière à la date d'émission : 0.66 €
Affranchissement le plus courant : Lettre prioritaire 20 g
Création : Stéphane Humbert-Basset

Dentelure : Dentelé 11
Couleur : Quadrichromie
Mode d'impression : Héliogravure
Format du timbre : 38 x 24 mm
Quantité émis : 3.000.000.
Présentation : carnet de 12 timbres-poste autocollants
Bande phosphore : 2 bandes
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 1008
Catalogue Spink / Maury France : N° 1019
Catalogue Michel : N° FR 5876
Catalogue Scott : N° FR 4636
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,88 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,29 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Thématique catégorie : Avions, bateaux, trains,voitures, motos, vélos

 


Informations sur le sujet du timbre
L’aéroglisseur RTGT 2057, également connu sous le nom de « Turbotrain », est un type d’automotrice thermique qui a été mis en service en 1973. Il a été équipé d’une motorisation novatrice à turbine à gaz d’hélicoptère. Il a été utilisé sur la ligne Strasbourg-Lyon, Lyon-Nantes.
L'usage d'une turbine à combustion en lieu et place d'un moteur diesel avait pour avantage premier un allègement considérable des motrices, qui ne dépassaient pas 17 t par essieu, pour une forte puissance. Rançon de leur succès, étant limitées en places assises malgré la formation des rames en jumelage, elles furent remplacées par des trains tractés sur la plupart de leurs itinéraires. D'autre part, leur consommation importante de carburant (400 g par kWh fourni, à comparer avec les 217 g/kWh des CC 72000) les a condamnées à une vie abrégée, malgré des améliorations dans la puissance des nouvelles turbines et une consommation de carburant moindre.
Source : divers documents internet dont Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 10 176 326 fois depuis le 1er mai 2022