Fermer

 

Adolphe Thiers (1797-1877) homme d'État français


Timbre : Courant / moderne


Célébrités du XIX siècle

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Marseille le 18 octobre 1952

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Marseille le 18 octobre 1952
Vente générale : 20 octobre 1952
Retrait de la vente : 21 mars 1953
Valeur faciale : 30 f + 7 f
Graveur : Pierre Gandon

Dessinateur : Pierre Gandon

Département concerné par ce timbre : Bouches-du-Rhône
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : violet
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 26 x 40 mm (vignette 21,45 x 36 mm bords externes des filets)
Quantite émis : 1.300.000
Présentation : Feuille de 25 timbres
Catalogue Yvert et Tellier : N° 935
Catalogue Spink / Maury : N° 935
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 2,88 €
Valeur marchande timbre avec charnière : 1,50 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 2,63 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : les Hommes politiques, militaires, rois, marchants

 


Adolphe Thiers (1797-1877) homme d'État français 

Adolphe Thiers (Image Wikipédia)

 

Adolphe Thiers

né le 15 avril 1797 à Marseille et mort le 3 septembre 1877 à Saint-Germain-en-Laye, est un avocat, journaliste, historien et homme d'État français premier président français de la Troisième République.
Le 11 octobre 1832, Adolphe Thiers est nommé ministre de l'Intérieur. Vexé d'être écarté ainsi par Louis-Philippe, il ne lui vient pas en aide lors de la révolution de 1848. Il appuie la candidature de Napoléon III à la présidence. Il s'oppose au coup d'État de Napoléon III et son arrestation est ordonnée. Il fuit alors en Suisse. Il est élu député de Paris en 1863. Lors de la chute de l'Empire au début des années 1870, Thiers est chargé de trouver des appuis et des alliés pour poursuivre la guerre contre la Prusse, sans succès. L'armistice est signé le 28 janvier 1871. Thiers est alors élu « chef du pouvoir exécutif de la République française » le 17 février 1871 par l'Assemblée nationale. La crainte de voir revenir la monarchie entraine un soulèvement connu sous le nom de « la Commune de Paris » le 18 mars. Thiers organise une répression sanglante.
Adolphe Thiers accède au titre de « Président de la République », le 31 août 1871. Mais la majorité à l'Assemblée reste monarchique. Adolphe Thiers est finalement contraint de démissionner le 24 mai 1873. Patrice Mac-Mahon devient Président de la République. Adolphe Thiers se résigne à abandonner la vie politique et meurt quelques années plus tard, en 1877.
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer