Fermer

 

Les informations sur ce timbre ont été mises à jour le : 10/02/2024

Les phares, repère de nos côtes

Phare d'Ar-Men


Timbre : Adhésif



Voir tous les timbres adhésifs de l'année 2019

Listage des timbres de l'année 2019

 

Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre le 2 et 3 aout 2016
Cachet premier jour créé par : Yves Montron

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre le 2 et 3 aout 2016
Vente générale : 5 aout 2019
Retrait de la vente : 31 aout 2022
Valeur faciale : Sans (Validité permanente)
Valeur fiducière à la date d'émission : 1.05 €
Affranchissement le plus courant : Lettre prioritaire 20gr France, Monaco, Andorre
Création : Yves Montron

Mise en page : Corinne Salvi

Dentelure : Dentelé 11¼
Couleur : Multicolore
Mode d'impression : Héliogravure
Format du timbre : 24 x 38 mm
Quantité émis : 3.500.000.
Présentation : carnet de 12 timbres-poste autocollants
Bande phosphore : 2 barres
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 1757
Catalogue Michel : N° FR 7379
Catalogue Scott : N° FR 5698
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,75 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,20 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


 


Informations sur le sujet du timbre

Phare d'Ar-Men

(Ar Men signifiant « le rocher » ou « la pierre » en breton) est un phare en mer construit entre 1867 et 1881 à l'extrémité de la chaussée de Sein, à la pointe ouest de la Bretagne.
Le phare d'Ar-Men est l'un des phares les plus connus, en raison de son caractère isolé. Ar-Men est difficilement accessible. Le plus éloigné de la terre, isolé au bout de la Chaussée de Sein (Finistère), Ar-Men a été surnommé par ses gardiens, l'Enfer des enfers. Ce phare haut de 33,50 m a été construit entre 1867 et 1881 sur un rocher du même nom qui n'émerge qu'au plus bas des grandes marées. Le feu est mis en route officiellement le 30 août 1881. Par la suite, la base de la tour est renforcée pour alourdir l'édifice et lui permettre de supporter les tempêtes.
Source : divers documents internet dont Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 8 930 808 fois depuis le 1er mai 2022