Fermer

Mythes et Légendes

La fée Mélusine


Timbre : Feuille
Listage des timbres de l'année 2022

 

Oblitération 1er jour au carré d'Encre 3 bis rue des Mathurins, 75009 PARIS et Bureau de poste de Strasbourg fonderie et Lusignan(86) - Mairie - le 6 et 7 mai 2022
Cachet premier jour créé par : Bruno Ghiringhelli

 

Premier jour : Oblitération 1er jour au carré d'Encre 3 bis rue des Mathurins, 75009 PARIS et Bureau de poste de Strasbourg fonderie et Lusignan(86) - Mairie - le 6 et 7 mai 2022
Vente générale : 9 mai 2022
Valeur faciale : 14.85 €
Affranchissement : Lettre prioritaire 20g pour l'international
Graveur : Pierre Albuisson

Création : Daria Schmitt
Mise en page: Bruno Ghiringhelli

Dentelure : 13¼ x 13
Couleur : Multicolore
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 143 x 185 mm
Quantite émis : 80.000.
Présentation : Feuille de 9 timbres
Bande phosphore : 1 barre à droite

 


Timbres présentants : Le Type Europa

 


Informations sur le sujet du timbre

Mélusine

est une créature de légende représentée sous la forme d’une sirène, d’un reptile à partir des hanches, ou d’un dragon. Issue des histoires chevaleresques et des contes médiévaux, elle se fait nymphe des rivières, vivant dans un trou d’eau, fée nichée au fond d’une grotte, voire vouivre au creux d’une lande. On l’appelle Merluisaine en Champagne, Mère Louise en Bourgogne, Merlusse dans les Vosges, et elle porte bien des noms encore dans diverses provinces de France. Une des plus anciennes évocations de Mélusine se trouve dans les Contes pour les gens de cour datant du XIIe siècle. La fée apparaît également dans Henno cum dentibus, un fabliau écrit entre 1188 et 1193 par un clerc qui vivait à la cour d’Angleterre. Il narre la rencontre du preux Henno-aux-Grandes-Dents avec une belle en pleurs, parée d’or et de diamants, victime d’un naufrage. Le jeune seigneur songe à la prendre pour épouse lorsqu’il surprend son secret : Mélusine se mue en une créature effroyable quand elle se baigne. Plus près de nous, le poète Émile Verhaeren (1855-1916) a évoqué la fée dans Le chant de l’eau. Aujourd’hui, Mélusine est devenue une sympathique héroïne de bande dessinée. Cette jeune damoiselle – qui n’a que 119 ans ! – vit en Transylvanie dans le château d’un vampire. Ses exploits s’inspirent de ceux d’Harry Potter à l'école des sorciers, car, comme lui, elle apprend la magie.
Source © La Poste - Gérard Dôle

 

 

 

 

 

 

Fermer