Fermer

Le Tourmalet Hautes-Pyrénées

Création originale DOZ

Timbre : Feuille
Listage des timbres de l'année 2022

 

Oblitération 1er jour au carré d'Encre 3 bis rue des Mathurins, 75009 PARIS,  3 allée de Tournefort, 65200 Bagnères-de Bigorre et 4 Place Urbain Cazaux, 65120 Barèges le 8 et 9 juillet 2022
Cachet premier jour créé par : DOZ

 

Premier jour : Oblitération 1er jour au carré d'Encre 3 bis rue des Mathurins, 75009 PARIS, 3 allée de Tournefort, 65200 Bagnères-de Bigorre et 4 Place Urbain Cazaux, 65120 Barèges le 8 et 9 juillet 2022
Vente générale : 11 juillet 2022
Valeur faciale : 17.40 €
Affranchissement : Lettre verte 20g pour la France, Andorre et Monaco
Création : DOZ
Dentelure : 13¼ x 13
Couleur : Multicolore
Mode d'impression : Offset
Format du timbre : 185 x 143 mm
Quantite émis : 47.000.
Présentation : Feuille de 15 timbres
Bande phosphore : 1 barre à droite

 


Timbres présentants : Tous les sports sauf le foot

 


Informations sur le sujet du timbre

Le Tourmalet

Au sommet du col du Tourmalet, le panorama est époustouflant à 2 115 mètres d’altitude. Pour y arriver, on emprunte une route qui fut d’abord un chemin parcouru par des pèlerins, des colporteurs et des bergers. Il faudra attendre que Napoléon III en finance les travaux (1859) pour que la « route thermale » acquière au XIXe siècle ses titres de noblesse. Elle était déjà sortie de l’ombre en 1675, lorsque Madame de Maintenon franchit le col du Tourmalet et se rend à Barèges pour aller faire « prendre les eaux » au jeune duc du Maine. Aujourd’hui, la célébrité du lieu tient beaucoup à la « petite reine ». Pour tout cycliste qui se respecte, le col du Tourmalet est un juge de paix. Quand enfin on parvient au sommet, on peut alors savourer son exploit et se faire photographier devant la statue en fer du Géant du Tourmalet, représentant un cycliste en plein effort Dès 1910, c’est ici que se sont écrites quelques-unes des plus belles pages de l’histoire de la « Grande Boucle ». Du haut du col du Tourmalet, une vue sculptée par des siècles de pastoralisme nous contemple. À l’ouest, la vallée de Barèges et ses villages traditionnels perchés sur la montagne incitent à la balade. Les marcheurs croiseront des troupeaux pâturant en liberté, et même des lamas profitant de l’altitude, s’ils s’aventurent à l’est, du côté de La Mongie.
Source © La Poste - Fabienne Azire -

 

 

 

 

 

 

Fermer