Fermer

 

Charles Gravier comte de Vergennes (1717-1787) diplomate et homme d'État français


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 1955

Listage des timbres de l'année 1955

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Dijon le 11 juin 1955

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Dijon le 11 juin 1955
Vente générale : 13 juin 1955
Retrait de la vente : 15 octobre 1955
Valeur faciale : 25 f + 8 f
Graveur : Charles Mazelin

Dessinateur : Paul Pierre Lemagny

Département concerné par ce timbre : Côte-d'Or
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : violet gris
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 26 x 40 mm (vignette 21,45 x 36 mm bords externes des filets)
Quantité émis : 1050000
Présentation : Feuille de 50 timbres
Bande phosphore : Sans
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 1030
Catalogue Spink / Maury France : N° 1030
Catalogue Michel : N° FR 1056
Catalogue Scott : N° FR B297
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 7,00 €
Valeur marchande timbre neuf avec charnière : 3,38 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 6,25 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Thématique catégorie : Hommes politiques, militaires, rois, marchands

 

Informations complémentaires
Série de timbres «Personnages célèbres» : de gauche à droite : Philippe Auguste roi de France, François Malherbe, Sébatien Le Prestre de Vauban, Charles Gravier, Pierre Simon marquis de La place et Pierre-Auguste Renoir
Source : divers documents internet dont Wikipédia

Informations sur le sujet du timbre

Charles Gravier, comte de Vergennes

est un diplomate et homme d'État français, né le 29 décembre 1719 à Dijon et mort le 13 février 1787 à Versailles. Secrétaire d'État des Affaires étrangères de Louis XVI du 21 juillet 1774 à sa mort, il fut, selon le jugement de l'historien Albert Sorel, «le plus sage ministre que la France eût rencontré depuis longtemps, et le plus habile qui se trouvât aux affaires en Europe». Son nom reste ainsi particulièrement attaché à cette fonction puisque l'on dit traditionnellement des ministres des Affaires étrangères qu'ils s'assoient dans le «fauteuil de Vergennes». Malgré des différences de styles et d'école, Vergennes, issu du courant traditionnel diplomatique du duc de Fleury, peut être considéré comme le continuateur de la politique de redressement du duc de Choiseul.
Source : divers documents internet dont Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 8 154 202 fois depuis le 1er mai 2022