Fermer

 

Les informations sur ce timbre ont été mises à jour le : 24/04/2024

Chèvres, plus d'un million de chèvres

La chèvre des fossés


Timbre : Adhésif



Voir tous les timbres adhésifs de l'année 2015

Listage des timbres de l'année 2015

 

Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre et au salon de lagriculture le 21 février 2015
Cachet premier jour créé par : Mathilde Laurent

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris au Carré d'Encre et au salon de lagriculture le 21 février 2015
Vente générale : 3 mars 2015
Retrait de la vente : 31 mars 2017
Valeur faciale : Sans (Validité permanente)
Valeur fiducière à la date d'émission : 0.68 €
Affranchissement le plus courant : Lettre verte 20g pour la France, Andorre et Monaco
Création : Mathilde Laurent

Mise en page: Agence il était une marque
Dentelure : Dentelé 11
Couleur : Quadrichromie
Mode d'impression : Héliogravure
Format du timbre : 38 x 24 mm
Quantité émis : 3.700.000
Présentation : carnet de 12 timbres-poste autocollants
Bande phosphore : 1 barre à droite
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 1102
Catalogue Spink / Maury France : N° 1114
Catalogue Michel : N° FR 6083
Catalogue Scott : N° FR 4769
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,54 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,13 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Thématique catégorie : Chiens, chats, poissons, oiseaux, insectes

 


Informations sur le sujet du timbre
La chèvre des fossés, également appelée chèvre commune de l’Ouest ou chèvre des talus, est une race caprine française originaire des rives de la Manche. Elle provient des régions limitrophes du rivage de la Manche, notamment de Normandie et de Bretagne. Elle était autrefois la chèvre des plus démunis qui en tiraient de quoi survivre en la faisant pâturer sur le bord des talus et fossés qu’elle contribuait à entretenir, souvent attachée à un piquet ou gardée par les enfants. Elle valorisait donc un espace inculte tout en le maintenant propre. C’était ainsi typiquement la « vache du pauvre », qui permettait à ses détenteurs, qui n’avaient parfois pas de terres à eux, de produire lait, fromage, viande et peau. De taille moyenne à petite, elle porte une robe de couleur variable, souvent un mélange de poils blancs, gris, noirs et brun. Les poils sont longs et pendants. Elle porte des cornes de section triangulaire plus ou moins aplaties. Ses oreilles sont petites et fines, dressées sur la tête.
Source : divers documents internet dont Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 10 185 108 fois depuis le 1er mai 2022