Fermer

 

Hommage aux pilotes d'essais

Charles Goujon et Constantin Rozanoff


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 1959

Listage des timbres de l'année 1959

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Le Bourget le 13 juin 1959

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Le Bourget le 13 juin 1959
Vente générale : 15 juin 1959
Retrait de la vente : 7 septembre 1959
Valeur faciale : 20 f
Graveur : Pierre Munier

Dessinateur : Pierre Munier

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : bleu et brun orange
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 40 x 26 mm (vignette 36 x 21,45 mm bords externes des filets)
Quantité émis : 3.325.000
Présentation : Feuille de 50 timbres
Bande phosphore : Sans
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 1213
Catalogue Spink / Maury France : N° 1213
Catalogue Michel : N° FR 1257
Catalogue Scott : N° FR 925
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,19 €
Valeur marchande timbre neuf avec charnière : 0,13 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,11 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


 

Informations complémentaires

Charles Goujon

né le 12 mars 1912 dans le 9e arrondissement de Paris et mort en service aérien commandé le 21 mai 1957 au Bourget (Seine-Saint-Denis) est un aviateur français, pilote de guerre durant la Seconde Guerre mondiale, puis pilote d'essai après-guerre.
Charles Henri Jean Goujon est pilote de chasse durant le début de la seconde guerre mondiale participant à 193 missions et obtenant 4 victoires officielles. Devenu en 1946 pilote d'essais chez Morane Saunier puis à partir d'août 1947 à la SNCASO, il va participer à la mise au point des SO.30, Triton, Vautour et Espadon, puis assurer une grande partie du développement du SO-9000 «Trident»
Il franchit mi-1955 pour la première fois mach 1 en montée sur le SO-9050 «Trident» après avoir allumé une après l'autre ses trois fusées.

Constantin Rozanoff

né le 23 août 1905 à Varsovie (Empire russe) et mort le 3 avril 1954 à Melun-Villaroche en Seine-et-Marne, est un aviateur français, colonel puis pilote d'essai
Pendant la Seconde Guerre mondiale, Kostia Rozanoff commande en second le groupe de chasse II/4 et remporte deux victoires lors de la bataille de France.
Rozanoff quitte l'armée de l'air en 1946 et devient directeur d'essais chez Dassault. Il met au point les premiers chasseurs à réaction français, des séries Ouragan et Mystère. En février 1954, il est le premier pilote français à franchir le mur du son en vol horizontal sur un avion français, le Mystère IV B 01. Il se tue quelques semaines après aux commandes du même appareil.
Source Wikipédia

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 8 895 003 fois depuis le 1er mai 2022