Fermer

Pierre
Timbre : Courant / moderne



 

Hommes célèbres

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Marseille le 20 mai 1961

 

Pierre Puget (1620-1694) Sculpteur


Premier jour : Oblitération 1er jour à Marseille le 20 mai 1961
Vente générale : 23 mai 1961.
Retrait de la vente : .18 novembre 1961
Valeur faciale : 20 c + 10 c
Graveur : Charles Mazelin

Dessinateur : Charles Mazelin
Département concerné par ce timbre : Bouches-du-Rhône
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : vert foncé et bleu
Mode d'impression : Taille douce
Quantite émis : 1.600.000
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 1296
Catalogue Maury Timbres français : N° 1296
Valeur marchande timbre neuf : 1,50 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 1,41 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 


Timbres présentants : Les Peintres, sclupteurs, architectes, tableaux, vitraux

 


Pierre Puget

né le 16 octobre 1620 à Marseille, et mort dans la même ville le 2 décembre 1694, est un sculpteur, dessinateur, peintre et architecte français.
Pendant la Fronde (1648-1652), Puget se consacre essentiellement à la peinture. Il exécute à la demande des tableaux et des retables pour des confréries religieuses, des églises paroissiales et des couvents. Ainsi en 1652, pour le baptistère de la cathédrale de Marseille, il réalise Le baptême de Constantin et Le baptême de Clovis. Il maîtrise alors parfaitement l'art pictural.
Bien que Puget continue à peindre occasionnellement, c'est sa réputation de sculpteur qui franchit les frontières de la Provence jusqu'à la Cour. Le marquis de Girardin l'appelle pour orner de statues le parc de son château de Vaudreuil. Nicolas Fouquet le sollicite ensuite pour les sculptures du château de Vaux-le-Vicomte et l'envoie à Gênes pour choisir les plus beaux marbres de Carrare pour la réalisation des statues
Pierre Puget est un des artistes les plus célèbres sous le règne de Louis XIV. De son vivant il était admiré aussi bien à Rome qu'à Paris, et ses grandes sculptures de marbre tant à Versailles qu'à Gênes font sa réputation. L'illustre marseillais est le seul à pouvoir soutenir la comparaison avec Michel-Ange ou Bernin.

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française

 

 

 

 

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net