Fermer

 

Général Drouot (1774-1847)


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 1961

Listage des timbres de l'année 1961

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Nancy le 20 mai 1961

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Nancy le 20 mai 1961
Vente générale : 23 mai 1961
Retrait de la vente : 18 novembre 1961
Valeur faciale : 30 c + 10 c
Graveur : Claude Durrens

Dessinateur : Charles Mazelin

Département concerné par ce timbre : Meurthe-et-Moselle
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : brun orange et noir
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 40 x 26 mm (vignette 36 x 21,45 mm bords externes des filets)
Quantité émis : 1.550.000
Présentation : Feuille de 50 timbres
Bande phosphore : Sans
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 1298
Catalogue Spink / Maury France : N° 1298
Catalogue Michel : N° FR 1352
Catalogue Scott : N° FR B353
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,68 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,63 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Thématique catégorie : Thème militaire, défilé, service, batailles

 

Informations complémentaires
Personnages célébres Du Guesclin, Pierre Puget, Coulomb, Général Drouot, Honoré Daumier et Guillaume Apollinaire
Source : divers documents internet dont Wikipédia

Informations sur le sujet du timbre

Drouot

Capitaine en février 1796, passé à l'armée d'Italie, il couve la retraite de l'armée à la Trebbia (I8- 20 juin 1799). Nommé chef de bataillon à l'état-major général de la Grande Armée, il est ensuite inspecteur des manufactures de Maubeuge et de Charleville, avant d'être envoyé, en 1808, diriger le parc d'artillerie de l'armée d'Espagne. En 1809, major de l'artillerie à pied et directeur du parc de la garde, il joue un rôle décisif à Wagram en écrasant les Autrichiens sous le feu d'une centaine de pièces. Promu colonel-major de l'artillerie à pied de la garde après cet exploit, baron de l'Empire en 1810, Drouot fait la campagne de Russie avec la garde, assure la victoire de la Moskova grâce à son artillerie. Ayant sauvé l'essentiel de son parc lors de la retraite, il est promu général de brigade le 1 janvier 1813, aide de camp de l'Empereur et général de division en septembre suivant, comte de l'Empire en octobre. Drouot suit Napoléon à l'île d'Elbe et devient le gouverneur de l'île. Quoiqu'il désapprouve l'aventure, il est aux côtés de l'Empereur durant les Cent-Jours, à la tête de la garde impériale à Waterloo, où il se bat héroïquement. Son nom est inscrit sur l'arc de triomphe de l'Étoile.
Source : divers documents internet dont Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 8 930 546 fois depuis le 1er mai 2022