Fermer

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Blois le 2 juin 1962

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Blois le 2 juin 1962
Vente générale : 4 juin 1962
Retrait de la vente : 24 novembre 1962
Valeur faciale : 15 c + 5 c
Graveur : Robert Cami

Dessinateur : Clément Serveau
Département concerné par ce timbre : Loir-et-Cher
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : vert bleu et sépia
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 26 x 40 mm (vignette 21,45 x 36 mm bords externes des filets)
Quantité émis : 1.600.000
Présentation : Feuille de 50 timbres
Bande phosphore : Sans
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 1345
Catalogue Spink / Maury France : N° 1345
Catalogue Michel : N° FR 1399
Catalogue Scott : N° FR B359
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,50 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,46 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Thématique catégorie : Inventeurs, chercheurs, scientifiques

 

Informations complémentaires
De gauche à droite : Blaise Pascal, Denis Papin, Edmé Bouchardon, Joseph Lakanal, Gustave Charpentier, Edouard Estaunier et Hyacinthe Vincent.
Source : divers documents internet dont Wikipédia

Informations sur le sujet du timbre

Denis Papin

(1647 - 1714) Christiaan Huygens avait imaginé de produire une explosion grâce à de la poudre à canon pour chasser l'air violemment d'un récipient et faire le vide.
Denis Papin qui était un médecin français a eu comme première idée de perfectionner le système de Christiaan Huygens mais il pensa rapidement à substituer de la vapeur d'eau à la poudre à canon
Il construisit sa première machine à vapeur. Sa «marmite» n'était en fait qu'un simple cylindre muni d'un piston. Un peu d'eau était introduite dans le cylindre qui était chauffé. De la vapeur d'eau était produite qui poussait le piston vers le haut qui se bloquait à une certaine hauteur grâce à une petite tige. A ce moment on retirait la marmite du feu et on attendait que la vapeur d'eau se refroidissent et se re-condense en eau. Ainsi le vide était créé dans le piston. Il suffisait de relâcher le piston en débloquant la tige pour que celui ci soit poussé violemment vers le bas sous l'action de la pression atmosphérique
Source : divers documents internet dont Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 9 786 494 fois depuis le 1er mai 2022