Fermer

 

Joseph Lakanal (1762-1845) - homme politique français


Timbre : Courant / moderne


Personnages célèbres

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Serres-sur-Arget le 2 juin 1962

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Serres-sur-Arget le 2 juin 1962
Vente générale : 4 juin 1962
Retrait de la vente : 24 novembre 1962
Valeur faciale : 20 c + 10 c
Graveur : Claude Durrens

Dessinateur : Clément Serveau
Département concerné par ce timbre : Ariège

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : gris et gris bleu
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 26 x 40 mm (vignette 21,45 x 36 mm bords externes des filets)
Quantite émis : 1.600.000
Présentation : Feuille de 50 timbres
Catalogue Yvert et Tellier : N° 1347
Catalogue Spink / Maury : N° 1347
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,56 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,53 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : les Hommes politiques, militaires, rois, marchants

 


Joseph Lakanal

né à Serres en 1762 , Mort à Paris le 17/02/1845
Il fut professeur de rhétorique puis de philosophie chez les Pères de la Doctrine Chrétienne dans diverses villes de France avant de se rallier à la Révolution. Il fut député de l'Ariège à la Convention, où il siégea parmi les Montagnards, et vota la mort de Louis XVI.
Une vie bien remplie
C'est grace à lui, suite à son rapport le 19 juillet, que la Convention rendit le décret relatif à la propriété des auteurs d'écrits en tous genres, des compositeurs de musique, des peintres et dessinateurs, fit accorder à Claude Chappe, l'inventeur du télégraphe, le titre d'ingénieur. Sur sa proposition, le 18 novembre 1794, la Convention décide la fondation de 24 000 écoles primaires. En 1795, il fit voter l'organisation des écoles normales et d'un projet d'instruction publique. Lakanal présenta le règlement de fondation d'un Institut national, qui deviendra bientôt l'Institut de France. On lui doit aussi la conservation du Jardin des Plantes, qu'il fit réorganiser sous le nom de Muséum national d'histoire naturelle. Et bien d'autres choses.....

 

 

 

 

 

 

Fermer