Fermer

 

Edouard Estaunié (1862-1942) - romancier et ingénieur polytechnicien français.


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 1962

Listage des timbres de l'année 1962

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Dijon le 2 juin 1962

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Dijon le 2 juin 1962
Vente générale : 4 juin 1962
Retrait de la vente : 24 novembre 1962
Valeur faciale : 45 c + 15 c
Graveur : Jacques Combet

Dessinateur : Clément Serveau
Département concerné par ce timbre : Côte-d'Or
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : brun rouge te violet brun
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 26 x 40 mm (vignette 21,45 x 36 mm bords externes des filets)
Quantité émis : 1.600.000
Présentation : Feuille de 50 timbres
Bande phosphore : Sans
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 1349
Catalogue Spink / Maury France : N° 1349
Catalogue Michel : N° FR 1403
Catalogue Scott : N° FR B363
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,73 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,68 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Thématique catégorie : Poètes, écrivains, philosophes, historiens

 

Informations complémentaires
Edouard Estaunié (1862-1942) -  romancier et ingénieur polytechnicien français. 

Édouard Estaunié (Image Wikipédia)

 

De gauche à droite : Blaise Pascal, Denis Papin, Edmé Bouchardon, Joseph Lakanal, Gustave Charpentier, Edouard Estaunier et Hyacinthe Vincent.
Source : divers documents internet dont Wikipédia

Informations sur le sujet du timbre

Édouard Estaunié

né le 4 février 1862 à Dijon et mort le 2 avril 1942 à Paris, est un romancier et ingénieur polytechnicien français.
Diplômé de l'École polytechnique (promotion 1882), de l'École libre des sciences politiques et de l'École supérieure de télégraphie, sa vie professionnelle se déroule au sein de l'administration des Postes et Télégraphes. Avant d'entamer sa carrière de romancier, qu'il peut poursuivre grâce au temps libre que lui laisse son poste d'inspecteur des Postes et Télégraphes, il est notamment directeur de l'École Professionnelle Supérieure des Postes et Télégraphes de 1901 à 1905.
Psychologue et moraliste, il fut le peintre mélancolique de la bourgeoisie. Il est élu membre de l'Académie française le 15 novembre 1923. Il est considéré comme l'inventeur du mot « télécommunications ».
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 8 872 994 fois depuis le 1er mai 2022