Fermer

 

Nouveau !! désormais vous pouvez déposer des annonces sur Timbres de France, toujours gratuitement, pour cela suivez ce lien
Annonces
Bonne journée
Hotel
Timbre : Courant / moderne



 

Monuments et Sites

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Saint-Quetin le 8 juillet 1967

 

Hotel de ville de St Quentin


Premier jour : Oblitération 1er jour à Saint-Quetin le 8 juillet 1967
Vente générale : 10 juillet 1967.
Retrait de la vente : 22 janvier 1971.
Valeur faciale : 50 c
Graveur : Georges Bétemps

Dessinateur : Georges Bétemps
Département concerné par ce timbre : Aisne
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : bistre bleu noir et bleu clair
Mode d'impression : Taille douce
Catalogue Yvert et Tellier Timbres français : N° 1499
Catalogue Maury Timbres français : N° 1499
Valeur marchande timbre neuf : 0,24 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,15 €

 

NOTE : La valeur marchande est le produit des différentes cotes sur lesquelles est appliqué un coefficient réducteur de 70% (ce qui représente la valeur réelle du timbre en cas de vente)

 


Timbres présentants : Les Chateaux, ponts, cathédrales, églises, villas

 


La construction de l'hôtel de ville de Saint-Quentin a débuté en 1331 et fut terminée en 1509. Le monument fut remanié pendant le troisième quart du XIXe siècle et très largement restauré en 1926 après la destruction de la ville pendant la Grande Guerre, dans le style Art déco par l'architecte Louis Guindez.
L'hôtel de ville de Saint-Quentin constitue un des plus beau témoin de l'architecture civile du Bas Moyen Age. Il serait l'oeuvre de Colard Noël, architecte originaire de Valenciennes. La façade, de style gothique flamboyant, imprégnée de l'influence flamande s'élève sur trois niveaux. Au rez-de-chaussée, un portique précède l'entrée du bâtiment. Au premier étage, neuf fenêtres à meneau éclairent une galerie, elles sont surmontées de décorations sculptées identiques à celles du portique. Une balustrade surmontant le premier étage a été construite au début du XXe siècle. Au-dessus, le troisième étage est formé de trois pignons triangulaires décorés chacun d'un oculus. De chaque côté des écussons représentent les emblèmes des familles nobles de Moÿ, de La Fons, de la ville de Saint-Quentin, du Vermandois, de la famille d'Y et de la famille Dorigny. L'ensemble de la façade est orné d'un décor végétal feuilles de chêne, de vigne et de chou frisé.
En 1759, un campanile octogonale abrite un carillon de 37 cloches datant de 1924.
Viollet-le-Duc serait l'auteur de la grande baie vitrée éclairant l'ancienne chapelle.
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

 

Philatélie Française

 

 

 

 

inscrit au Hit-Parade de www.philatelistes.net