Fermer

Philippe IV le Bel (1268-1314) états généraux de 1302


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 1968

Listage des timbres de l'année 1968

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Paris le 16 novembre 1968

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris le 16 novembre 1968
Vente générale : 18 novembre 1968
Retrait de la vente : 5 juillet 1969
Valeur faciale : 40 c
Graveur : Albert Decaris

Dessinateur : Albert Decaris

Département concerné par ce timbre : Seine-et-Marne

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : gris rouge brun et vert
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 52 x 31 mm (image 48x27 mm bords externes des filets)
Quantite émis : 6.675.000
Présentation : Feuille de 25 timbres
Catalogue Yvert et Tellier : Courant / moderne - N° 1577
Catalogue Spink / Maury : Courant / moderne - N° 1577
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,10 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,09 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


 

Les rois et personnages historiques français

Philippe IV, dit « Philippe le Bel » ou le roi de fer, fils de Philippe III le Hardi et de sa première épouse Isabelle d'Aragon, fut roi de France de 1285 à 1314.

Bertrand du Guesclin, comte de Longueville, né vers 1320 au château de la Motte-Broons, près de Dinan et mort le 13 juillet 1380 devant Châteauneuf-de-Randon

Jeanne d'Arc, née vers 1412 à Domrémy, village du duché de Bar dont une partie relevait du royaume de France pour le temporel et de l'évêché de Toul pour le spirituel, et morte sur le bûcher le 30 mai 1431 à Rouen.

Informations sur le sujet du timbre

Philippe IV le Bel

devient roi à 17 ans, le 5 octobre 1285, à la mort de son père Philippe III le Hardi, victime du typhus à Perpignan au retour d'une catastrophique expédition contre l'Aragon.
Marié à Jeanne de Navarre, qui lui a apporté en dot la Champagne et la Brie et à laquelle il restera toujours fidèle, il est sacré à Reims avec sa femme le 6 janvier 1286, selon la tradition capétienne.
Quand il monte sur le trône, le roi manifeste déjà une autorité qui rappelle son grand-père Saint Louis plutôt que son père, le terne Philippe III. Mais tout au long de son règne, il va rechercher les conflits plutôt qu'il ne va les éviter à la différence de Saint Louis, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur.
Sous son règne, en près de trente ans, la France consolide ses frontières. La monarchie échappe à l'emprise du pouvoir religieux. Elle s'écarte des traditions féodales en se dotant d'une administration moderne et en faisant appel à des fonctionnaires zélés issus de la bourgeoisie.

 

 

 

 

 

 

Fermer