Fermer

 

Incroyables et Merveilleuses d´après Carle Vernet


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 1972

Listage des timbres de l'année 1972

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Paris le 7 octobre 1972

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris le 7 octobre 1972
Vente générale : 9 octobre 1972
Retrait de la vente : 11 mai 1973
Valeur faciale : 45 c
Graveur : Albert Decaris

Dessinateur : Albert Decaris

Département concerné par ce timbre : Gironde
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : olive vert foncé et carmin
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 31 x 52 mm (image 48x27 mm bords externes des filets)
Quantité émis : 6.700.000
Présentation : Feuille de 25 timbres
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 1729
Catalogue Spink / Maury France : N° 1729
Catalogue Michel : N° FR 1808
Catalogue Scott : N° FR 1351
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,13 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,11 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


 


Informations sur le sujet du timbre

les « Incroyables » et les « Merveilleuses »

marque la fin du costume de l'Ancien Régime. Pendant la période de la Terreur, le mot d'ordre est d'éviter de porter des vêtements extravagants, sous peine d‘être guillotiné. Après la mort de Robespierre en 1794, on recommence à soigner son apparence
les Incroyables portent une redingote anglaise qui se raccourcit devant et s'allonge derrière, le gilet est plus court, la culotte s'élargit, le col couvre la nuque entièrement, le jabot est plus volumineux au point de cacher le menton. Ils ne mettent plus de talons, mais des chaussures plates ou des bottes hautes. Les coiffures extravagantes et les perruques sont remplacées par une nouvelle coupe : les cheveux tombent sur les oreilles et flottent sur les épaules. Ces hommes ont toujours à la main un gourdin en spirale, qu'ils appellent leur « pouvoir exécutif ».
Les vêtements féminins, les « Merveilleuses » subissent aussi des changements. Le néo-classicisme étant à la mode, les femmes se vêtissent de robes de style tunique blanche, que portaient les statues grecques. Ces robes sont faites à partir d'étoffes légères et parfois elles sont tellement transparentes, qu'un collant blanc ou rose est nécessaire en dessous.  Les Merveilleuses ont également des sandales plates et un petit sac à main, pour remplacer l'absence de poches. Leur coiffure est plus simple et peut être surmontée de plumes d'autruche.
Source : divers documents internet dont Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 8 872 574 fois depuis le 1er mai 2022