Fermer

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Villers-le-Lac le 9 juin 1973

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Villers-le-Lac le 9 juin 1973
Vente générale : 10 septembre 1972
Retrait de la vente : 7 mars 1975
Valeur faciale : 60 c
Graveur : Michel Monvoisin

Dessinateur : Michel Monvoisin

Département concerné par ce timbre : Doubs
Dentelure : Dentelé 13
Couleur : turquoise vert foncé et bleu-noir
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 26 x 40 mm ( image 21,45 x 36 mm bords externes des filets)
Quantité émis : Pas d'information fiable
Présentation : Feuille de 50 timbres
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 1764
Catalogue Spink / Maury France : N° 1764
Catalogue Michel : N° FR 1845
Catalogue Scott : N° FR 1371
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,13 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,06 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Thématique catégorie : Paysages

 

Informations complémentaires
Le Saut du Doubs est une chute de 27 mètres de hauteur sur le Doubs située sur la frontière franco-suisse, et pour partie dans la commune de Villers-le-Lac côté français, pour partie dans celle du Locle côté suisse. Le Saut du Doubs fut créé, il y a 12 000 ans, par l'éboulement (provoqué par un séisme ?) des deux versants de la vallée (à l'époque les gorges du Doubs commençaient à l'ouest de Morteau). L'éboulis créa un grand barrage naturel, provoquant le remplissage des gorges en amont de l'éboulement, ce qui créa le paléo-lac de Morteau (long de 15 km), dont le lac de Chaillexon (lac des Brenets) (long de 3,7 km) est le vestige. La chute se créa lorsque le niveau du lac fut assez élevé pour permettre au flot de contourner l'éboulement. Le saut lui-même correspond à l'endroit où le Doubs, dévié par l'éboulement, saute la falaise correspondant à l'ancienne rive droite de la gorge pour en rejoindre le fond.
Source Wikipédia

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 8 919 029 fois depuis le 1er mai 2022