Fermer

Watteau (1684-1721) «La Finette»


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 1973

Listage des timbres de l'année 1973

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Paris le 22 septembre 1973

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris le 22 septembre 1973
Vente générale : 24 septembre 1972
Retrait de la vente : 20 septembre 1974
Valeur faciale : 2 f
Graveur : Pierre Gandon

Dessinateur : Pierre Gandon

Département concerné par ce timbre : Nord

Dentelure : 12½ x 13
Couleur : polychrome
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 40,85 x 52 mm (image 36,85 x 48 mm bords externes des filets)
Quantite émis : 6.500.000
Présentation : Feuille de 25 timbres
Catalogue Yvert et Tellier : Courant / moderne - N° 1765
Catalogue Spink / Maury : Courant / moderne - N° 1765
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,31 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,25 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Peintres, sclupteurs, architectes, tableaux, vitraux

 


Informations sur le sujet du timbre

«La Finette» tableau de Jean-Antoine Watteau

Antoine Watteau, né à Valenciennes le 10 octobre 1684 et mort à Nogent-sur-Marne le 18 juillet 1721, est un peintre français.
Ses peintures les plus célèbres sont un Pierrot (anciennement intitulé Gilles) . Il monte sur Paris et s'installe dans le quartier Saint-Germain-des-Prés où résident de nombreux artistes flamands. Sans protection, sans ressources, il est décidé à s'en procurer par le travail. Il entre chez un fabricant de peintures, au pont Notre-Dame, qui l'emploie, avec quelques autres apprentis, à copier, en nombreux exemplaires, des images religieuses et des tableaux de genre.
En 1712, il devient membre de l'Académie, mais ce n'est qu'en 1717, après cinq années de travaux, qu'il présente son morceau de réception, le fameux Pèlerinage à l'île de Cythère.
L'Enseigne de Gersaint peinte vers la fin de l'année 1720 constitue le dernier chef-d'oeuvre de Watteau.
Watteau semble condenser dans ses toiles l'esprit de la Régence, alors qu'il ne survécut que six ans à Louis XIV. Mort jeune alors que ses tableaux se vendent cher. Cela explique que l'historien d'art Jean Ferré n'attribue à Watteau que 39 toiles de manière indiscutable et juge une centaine douteuses
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

 

Cette page a été visitée 1995120 fois depuis le 1er mai 2022