Fermer

 

48ème Congrès de la Fédération Française des Associations Philatéliques/>

ARPHILA 75 48ème Congrès de la Fédération Française des Associations Philatéliques

Philippe de Champaigne (1602-1674) Cardinal de Richelieu


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 1973

Listage des timbres de l'année 1973

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Paris le 23 mars 1974

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris le 23 mars 1974
Vente générale : 25 mars 1974
Retrait de la vente : 11 juillet 1975
Valeur faciale : 2 f
Graveur : Robert Cami

Dessinateur : Robert Cami

Dentelure : 12½ x 13
Couleur : polychrome
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 40,85 x 52 mm (image 36,85 x 48 mm bords externes des filets)
Quantité émis : 6.700.000
Présentation : Feuille de 25 timbres
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 1766
Catalogue Spink / Maury France : N° 1766
Catalogue Michel : N° FR 1867
Catalogue Scott : N° FR 1394
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,31 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,25 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Thématique catégorie : Peintres, sculpteurs, tableaux, architects

 

Informations complémentaires
Armand Jean du Plessis de Richelieu, dit le cardinal de Richelieu est un ecclésiastique et homme d'État français. Il a été le principal ministre du roi Louis XIII.
Source : divers documents internet dont Wikipédia

Informations sur le sujet du timbre

Philippe de Champaigne

né le 26 mai 1602 à Bruxelles, et mort le 12 août 1674 à Paris, est un peintre et graveur classique français d'origine brabançonne.
Philippe de Champaigne étudie la peinture à Bruxelles. En 1621, il part pour Paris avec le paysagiste Jacques Fouquières. Appelé en 1628 par Claude Maugis, intendant des bâtiments de Marie de Médicis il reçoit plusieurs commandes, notamment pour le Palais du Luxembourg. Jusqu'en 1643, il travaille presque exclusivement pour le roi Louis XIII et son principal ministre, cardinal de Richelieu. Rendu à une relative liberté à la mort de ses deux protecteurs, Philippe de Champaigne s'affirme comme portraitiste de la haute société parisienne, ecclésiastique, noblesse d'épée et surtout parlementaire. Il oeuvre pour les paroisses de la capitale et pour les ordres religieux.
Source : divers documents internet dont Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 8 894 540 fois depuis le 1er mai 2022