Fermer

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Lodève le 13 novembre 1976

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Lodève le 13 novembre 1976
Vente générale : 15 novembre 1976
Retrait de la vente : 17 novembre 1978
Valeur faciale : 1 f 10
Graveur : Jean Pheulpin

Dessinateur : Jean Pheulpin

Département concerné par ce timbre : Hérault

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : outremer
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 26 x 40 mm ( image 21,45 x 36 mm bords externes des filets)
Présentation : Feuille de 50 timbres
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier : Courant / moderne - N° 1902
Catalogue Spink / Maury : Courant / moderne - N° 1902
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,18 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,13 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Chateaux, ponts, cathédrales, églises, villas

 


Informations sur le sujet du timbre

Cathédrale de Lodève

primitivement dédiée à Saint Géniès, remontent aux V siècle et VI siècle. Saint Fulcran, célèbre évêque du X siècle, construit la cathédrale romane
L'édifice actuel remplace l'église de Saint Fulcran, dont il reste quelques assises, côté sud, et de nombreux chapiteaux, dans le cloître. Les travaux ont débuté au milieu du XIII siècle., par la construction du massif clocher, accolé à l'église de 975. Entre 1290 et 1318, à lieu l'édification du magnifique choeur à vaisseau unique.
Les Protestants prennent en juillet 1573 la cathédrale, dont ils détruisent la nef, certainement pour isoler le clocher, véritable donjon stratégique. Le corps de Saint Fulcran, jusqu'alors préservé, est découpé sur l'étal d'un boucher. Après la récupération de la ville par les Catholiques il faut attendre l'épiscopat de Plantavit de La Pause pour qu'ait lieu une reconstruction à l'identique de la nef (1634-1643). Le cloître sera reconstruit par les chanoines à la fin du XVIIe siècle
A la Révolution, le diocèse de Lodève est supprimé, la cathédrale est transformée en magasin à fourrages, son mobilier dévasté à l'exception du grand-orgue , elle échappe de peu à la démolition

 

 

 

 

 

 

 

Cette page a été visitée 2010067 fois depuis le 1er mai 2022