Fermer

 

Thiers (Puy de Dôme) capitale française de la coutellerie


Timbre : Courant / moderne


Série touristique

 

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Thiers le 9 octobre 1976

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Thiers le 9 octobre 1976
Vente générale : 11 octobre 1976
Retrait de la vente : 21 juillet 1978
Valeur faciale : 1f 70
Graveur : Eugène Lacacque
Dessinateur : Marie-Noëlle Goffin

Département concerné par ce timbre : Puy-de-Dôme

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : bleu vert-olive et brun-lilas
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 26 x 40 mm ( image 21,45 x 36 mm bords externes des filets)
Présentation : Feuille de 50 timbres
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier : N° 1904
Catalogue Spink / Maury : N° 1904
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,23 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,06 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Villes, places, rues

 


Thiers

ville d'origine celte, devenue sous-préfecture du Puy-de-Dôme, vous attend du haut de son éperon rocheux.
Sur les bords de la Durolle, Thiers aiguise depuis cinq siècles l'art de la coutellerie. Au XVIème siècle, on comptait déjà cent soixante-dix maîtres couteliers. Aujourd'hui, cette ville étagée à flanc de ravin, où François Truffaut tourna «L' Argent de poche», produit encore 70% des couteaux, rasoirs, ustensiles de cuisine, matériel chirurgical et autres objets tranchants. Un thiernois sur trois travaille pour ou autour du couteau, dans cent quatre-vingt-douze entreprises, dont 70% sont restées artisanales. Du laguiole au bijou d'or et de nacre, en passant par le couteau de berger. Thiers ne se laisse pas endormir. En 1994, la ville a créé son propre couteau, le Thiers, pour damer le pion au fameux laguiole. La tradition en remonte au Moyen-âge, quand des croisés auvergnats rapportèrent d'Orient les secrets de la fabrication des lames. Les techniques ont évolué, mais l'image de l'émouleur, allongé à plat ventre au-dessus de sa meule, un chien couché sur ses jambes pour lui tenir chaud, reste emblématique de la ville

 

 

 

 

 

 

Fermer