Fermer

 

Centenaire de la caisse nationale d'épargne


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 1981

Listage des timbres de l'année 1981

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Paris le 21 septembre 1981

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris le 21 septembre 1981
Vente générale : 25 septembre 1981
Retrait de la vente : 2 avril 1982
Valeur faciale : 1 f 40
Dessinateur : René Déssirier

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : vert bleu et rouge
Mode d'impression : Héliogravure
Format du timbre : 40 x 26 mm ( image 36 x 21,45 mm bords externes des filets)
Quantité émis : 10.000.000
Présentation : Feuille de 50 timbres
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier France : N° 2165
Catalogue Spink / Maury France : N° 2170
Catalogue Michel : N° FR 2282
Catalogue Scott : N° FR 1771
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,19 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,06 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


 


Informations sur le sujet du timbre

La Caisse d'Épargne

est une initiative privée du baron Joseph-Marie de Gérando, relayé par Benjamin Delessert et François de la Rochefoucauld-Liancourt, deux philanthropes, destinée à encourager l'épargne populaire dans une période marquée par des conditions économiques et sociales difficiles. La première ouverture d'une Caisse d'épargne a eu lieu à Paris le 22 mai 1818. Le livret va concrétiser l'acte d'épargne en permettant de conserver la trace des versements et intérêts perçus. La Caisse d'épargne ne rencontre pas un succès immédiat du fait de la faible capacité d'épargne des classes populaires, mais aussi d'une confiance trop faible envers l'institution. Les fondateurs demandent alors à l'État d'assurer les relais et de s'impliquer davantage. C'est ce qu'il fait en prenant en charge le placement et la garantie des fonds en fixant le plafond des livrets. La loi du 5 juin 1835 reconnaît alors les Caisses d'Épargne comme établissements privés d'utilité publique. Le succès du système s'amorce alors avec, 18 ans après la création du livret, un montant des dépôts qui atteint 147 millions de francs. Devant cette croissance, l'État, à travers la loi du 31 mars 1837, confie à la Caisse des Dépôts l'administration des fonds.
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

Fermer

 

Cette page a été visitée 8 131 881 fois depuis le 1er mai 2022