Fermer

André Messager (1852-1929) compositeur


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 1983

Listage des timbres de l'année 1983

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Montluçon le 15 janvier 1983

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Montluçon le 15 janvier 1983
Vente générale : 17 janvier 1983
Retrait de la vente : 11 mai 1984
Valeur faciale : 1 f 60 + 30 c
Graveur : Pierre Forget

Dessinateur : Pierre Forget

Département concerné par ce timbre : Allier

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : noir et bleu
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 26 x 40 mm ( image 21,45 x 36 mm )
Quantite émis : 3.000.000
Présentation : Feuille de 50 timbres
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier : Courant / moderne - N° 2279
Catalogue Spink / Maury : Courant / moderne - N° 2282
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,24 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,23 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Musiciens, chef d'orchestres, compositeurs

 


Informations sur le sujet du timbre

André Messager

est un compositeur et chef d'orchestre français, né à Montluçon le 30 décembre 1853 et mort à Paris le 24 février 1929. Il se forme à l'école Niedermeyer auprès d'Eugène Gigout, de Gabriel Fauré et de Camille Saint-Saëns pour la composition, Adam Laussel pour le piano, et Clément Loret pour l'orgue, puis il travaille avec Saint-Saëns. Fauré lui proposa un poste d'organiste du choeur de Saint-Sulpice, puis il devint organiste à Saint-Paul-et-Saint-Louis et à Sainte-Marie des Batignolles. En 1882, il voyage à Bayreuth en compagnie de Fauré. En 1898, lorsque Albert Carré devient directeur de l'Opéra-Comique, Messager sera nommé chef d'orchestre. En 1900, il y crée Louise de Gustave Charpentier et en 1902, Pelléas et Mélisande de Claude Debussy. Du 1er janvier 1908 au 30 juillet 1914, il est codirecteur de l'Opéra de Paris avec Leimistin Broussan. Il est élu en 1926 à la Ve section (composition musicale) de l'Académie des beaux-arts, où il succède à Émile Paladilhe. Il est enterré au cimetière de Passy.
Source Wikipédia

 

 

 

 

 

 

 

Cette page a été visitée 1995136 fois depuis le 1er mai 2022