Fermer

Emile Litté (1801-1881) lexicographe


Timbre : Courant / moderne



Voir tous les timbres courants de l'année 1984

Listage des timbres de l'année 1984

 

Cachet premier jour
Oblitération 1er jour à Paris le 14 janvier 1984

 

Premier jour : Oblitération 1er jour à Paris le 14 janvier 1984
Vente générale : 16 janvier 1984
Retrait de la vente : 15 mars 1985
Valeur faciale : 1 f 60 + 40 c
Graveur : Jacques Combet

Dessinateur : Jacques Combet

Département concerné par ce timbre : Paris

Dentelure : Dentelé 13
Couleur : violet clair et noir
Mode d'impression : Taille douce
Format du timbre : 40 x 26 mm ( image 36 x 21,45 mm )
Quantite émis : 3.000.000
Présentation : Feuille de 50 timbres
Bande phosphore : sans
Catalogue Yvert et Tellier : Courant / moderne - N° 2328
Catalogue Spink / Maury : Courant / moderne - N° 2333
Valeur marchande timbre neuf avec gomme intacte: 0,24 €
Valeur marchande timbre oblitéré : 0,23 €

 

La valeur marchande représente une valeur de base du timbre pour la vente ou l'échange

 


Timbres présentants : Les Ecrivains, philosophes, historiens, poêtes

 


Informations sur le sujet du timbre

Émile Maximilien Paul Littré

né à Paris le 1 février 1801 et mort à Paris le 2 juin 1881. Philologue, traducteur d'Hippocrate, philosophe positiviste, il collabora au National, à la Revue des deux mondes, au Journal des Savants , il fut membre de l'Académie des Inscriptions en 1839, conseiller municipal de Paris en 1848, député de la Seine en 1871, sénateur inamovible en 1875. Il a laissé de nombreux écrits médicaux, philosophiques, philologiques, son oeuvre la plus importante est son Dictionnaire de la Langue française.
Candidat à l'Académie en 1863, il fut combattu avec passion par l'évêque académicien Dupanloup , élu le 30 décembre 1871 par 17 voix contre 9 à Saint-René Taillandier et 3 à Viel-Castel en remplacement de Abel-François Villemain, son élection fut considérée par Dupanloup comme une injure personnelle et il voulut démissionner, mais sur les instances de Guizot, il se borna à ne plus assister aux séances à l'Académie. Émile Littré fut reçu le 5 juin 1873 par le comte de Champagny qui fit allusion, dans sa réponse, à la querelle que le récipiendaire avait eue avec l'irascible évêque d'Orléans.

 

 

 

 

 

 

 

Cette page a été visitée 1933429 fois depuis le 1er mai 2022